Phoenix

Quand quelqu'un meurt dans un état de fureur intense, une malédiction naît, elle ne pardonne jamais, elle n'oublie jamais...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Dans une rue ((Pv : Elektra))

Aller en bas 
AuteurMessage
Purdrey
Invité



MessageSujet: Dans une rue ((Pv : Elektra))   Ven 13 Avr - 19:52


La jeune adolescente venait juste d'arriver à Phoenix. Son sac sur une épaule, elle n'avait que quelques affaires à l'interieur de ce dernier donc quelques livres et une arme car lors de sa fuite, Purdrey n'avait pas enlevé ses affaires de cours et avait juste rajouté quelques choses qui lui semblaient importantes afin d'éviter de trop gros problèmes. Ainsi avec ce sac bleu marine sur l'épaule, elle entrait dans cette petite ville d'Arizona en étant vêtue d'un jean et d'un débardeur. Son ipod dont l'écran était tout rayé, sur les oreilles qu'elle avait découvert dans son sac par miracle, rien ne laissait présager tous les évènements qu'elle avait vécu la semaine précédente. Marchant d'un pas plutôt rapide, elle observait autour d'elle tout en marmonant discrètement les paroles des chansons qu'elle écoutait. Elle cherchait des personnes dont elle n'avait aucune idée de l'identité ni même du visage car n'ayant eut de visions à proprement dit à leur sujet. Ainsi alors qu'elle continuait de marcher, elle finit par regarder par terre desesperée songeant qu'elle aurait du faire d'avantage de recherches à leur sujet pour avoir au moins une idée de leur physique afin de les trouver plus facilement. Elle finit par être à cours de batterie pour son ipod, soupirant elle se résigna à le ranger dans son sac.
Alors qu'elle le faisait, elle frôla quelqu'un ou plutôt quelqu'un la frôla puisque Purdrey s'était arretée afin de mettre son Ipod dans la bonne poche de son sac. Mais dès qu'elle sentit la personne frôler son bras, elle ferma brutalement les yeux sans contrôler trop ce qu'elle faisait. Elle vit alors le journal qui apparaitrait dans deux semaines. En s'approchant de ce dernier, elle remarqua une image, c'était une femme blonde aux mèches brunes mais ce qui fit frissoner Pudrey fut le fait que cette dernière était allongée par terre, morte. Elle vit alors l'image prendre vie, remontant le temps comme s'il s'agissait d'une cassette qu'on rambobinait. Puis elle fut plongée dans l'image voyant la scène de la mort de la personne. Un vampire était en train de l'attaquer. Revenant à l'image d'origine, elle rouvrit les yeux en faisant tomber son Ipod par terre. Elle remassa aussitôt avant de faire volte face. Elle remarqua alors les cheveux blonds de la femme de sa vision, aussitôt elle s'adressa à elle :


'Attendez !'

Elle devait en savoir plus sur cette femme pour savoir quand le meurtre aurait lieu pour essayer de l'aider au moment où sa vision aura lieu mais aussi pour savoir où. Ainsi elle essaya de rattraper la femme qui était un peu plus car faute de trouver la descende des Hunter, elle pouvait toujours éviter quelques assassinats par ses propres moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Elektra Summers
| Toxic Hunter ~ Absolut Poison |
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1204
Age : 27
Age / Love : 20 ans / ...
Phrase Perso : Quand je suis gentille je suis très gentille mais quand je suis vilaine je suis encore meilleure...
Groupe : Hunters
Date d'inscription : 07/04/2007

Hidden Personality
Amis / Ennemis: Faith Cooper / Les Êtres du Mal
Dangerosité:
100/100  (100/100)
Secret ?: Un mal sommeille en elle et lorsqu'il se réveille elle devint une véritable garce mais aussi une terrible démone

MessageSujet: Re: Dans une rue ((Pv : Elektra))   Ven 13 Avr - 20:04

Elektra Summers, jeune femme de 20 ans fraîchement débarquée à Phoenix avec sa meilleure amie Faith Cooper, déambulait dans les rues de la petite ville paumée en plein milieu du désert, dubitative et pensive comme toujours. Elle repensait aux meurtres qui avaient précédés son arrivée, étranges et mystérieux, ils n'étaient pas communs à tous les autres et au fond d'elle même elle avait l'intime conviction que quelque chose de pas normal se tramait à Phoenix...La seule question restait quoi ?
Ne rien savoir la travaillait beaucoup car la jeune femme était assez curieuse de nature, elle avait préféré s'isoler un moment le temps de bien réfléchir à tout ça mais surtout essayer de comprendre l'étrange sensation qu'elle ressentait en elle. Elle avait l'impression qu'un lien invisible la relier à tous ses évènements mais elle ne savait pas quoi et cela l'agacer fortement.
Marchant sans regarder où elle allait, la jeune femme frôla quelqu'un qui venait de s'arrêter en plein milieu du trottoir mais elle était tellement plongée dans ses pensées qu'elle n'y fit pas attention. Ce n'est qu'en entendant une voix féminine s'élevait dans le silence plat qu'Elektra sortit de ses pensées et se retourna.


"Mmm...Désolé je ne faisais pas attention où j'allais"

Elle posa ses yeux clairs sur la jeune fille en face d'elle et l'observa un moment pour voir si elle l'avait déjà vu quelque part. Négatif, cette jeune inconnue devait arriver à Phoenix car elle ne l'avait jamais vu dans le coin et la ville étant petite elle l'aurait déjà remarquer comme elle l'avait fait avec tous les autres habitants. Et oui Miss Summers est une très grande observatrice qui ne laisse aucun détail de côté encore un point d'ombre dans sa personnalité...

_________________
.:: Je ne suis pas celle que vous croyez... Je suis bien pire ! ::.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenix.frbb.net
Purdrey
Invité



MessageSujet: Re: Dans une rue ((Pv : Elektra))   Ven 13 Avr - 21:13


Purdrey s'était donc retournée en essayant d'accelerer afin de la rattraper tout en rangeant Poopies dans la poche de son jean. Poopies étant son Ipod, il faut savoir qu'elle donnait des noms a tous ses objets préférés ainsi elle refuserait de le changer tant qu'il marche encore, c'était comme son petit bébé alors n'essayait même pas de dire qu'il est moche ! Sinon Purdrey risque de faire un massacre, de toute façon, elle l'a tellement écouté qu'elle connait l'ordre des chansons par coeur donc l'écran ne lui servait à plus grand chose alors tant pis pour lui et puis elle avait vécu tant de chose en compagnie de 'Poopies' [Autre exemple : son portable s'appelle 'Viola', qui sait peut-être qu'un jour elle vous la présentera]. Enfin bref... Elle releva la tête vers la femme qui venait de lui répondre tout en se tournant. Elle esquiessa alors un leger sourire inocent pensant que la jeune femme devait penser que Pur' était une râleuse à peter un cable dès qu'on la touchait. Bien sur ce n'était pas le cas d'où ce sourire inocent qui lui rendait un air enfantin à cause des fosettes qui se cresaient sur ses joues. Ainsi elle finit par répondre :


'Moi non plus mais...'

Mais euh... J'voudrais en savoir plus sur vous parce que vous allez vous faire tuer par un vampire d'en pas très longtemps et que je peux vous aider. Ca passe ? Nan... Voilà la raison pour laquelle elle s'interompit dans sa phrase afin d'éviter de passer pour une folle aux yeux de la blondinette surtout que Purdrey savait que les rumeurs passaient très vites dans les petites villes ainsi Phoenix ne devait sans doute pas échapper à cette règle. Ainsi cherchant une suite à sa phrase, elle baissa son regard par terre tout en gardant ce sourire inocent qui marquait les traits fins de son visage. Puis quelques dizieme de secondes plus tard, elle releva la tête d'un leger mouvement brusque de cette dernière et elle regarda la jeune femme avant de dire :

'Mais on m'a demandé de faire un article sur ces meurtres bizarres qui se passent ici, donc j'voudrais savoir si vous avez une idée ou je n'sais quoi qui pourrait m'aider.'

Dit-elle tout souriant mais surtout en remettant une mèche de cheveux derrière son oreille. Ce geste était un tic, à chaque fois qu'elle mentait elle le faisait mais la jeune femme ne pouvait pas le savoir. Ainsi Purdrey songeait que la fille devait habiter ici c'était donc pour ça qu'elle lui demandait son avis en tant que journaliste ou plutôt soit disant journaliste. A vrai dire, elle n'avait trouvé que ça comme échapatoire à la vérité surtout qu'elle ne savait pas grand chose de cette ville à part ça, ces assassinats pour le moins étrange avaient atisé la curiosité de Miss Tanner alors ça l'arrangeait d'avoir découvert que les Hunters étaient dans cette ville.
Revenir en haut Aller en bas
Elektra Summers
| Toxic Hunter ~ Absolut Poison |
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1204
Age : 27
Age / Love : 20 ans / ...
Phrase Perso : Quand je suis gentille je suis très gentille mais quand je suis vilaine je suis encore meilleure...
Groupe : Hunters
Date d'inscription : 07/04/2007

Hidden Personality
Amis / Ennemis: Faith Cooper / Les Êtres du Mal
Dangerosité:
100/100  (100/100)
Secret ?: Un mal sommeille en elle et lorsqu'il se réveille elle devint une véritable garce mais aussi une terrible démone

MessageSujet: Re: Dans une rue ((Pv : Elektra))   Ven 13 Avr - 22:44

Les yeux clairs et déroutants de la belle blonde se posèrent sur la silhouette de la jeune fille en face d'elle. N trop grande, ni trop petite, l'inconnue possédait des petits yeux rieurs et des airs enfantins sur le visage, ses cheveux tombaient sur ses épaules avec perfection et sa façon de se comporter ne lui donner pas l'air d'être dangereuse bien au contraire. Mais Elektra n'était pas du genre à se fier aux premières apparences, elle restait malgré elle sur ses gardes surtout dans cette ville où l'apparence est très trompeuse et un véritable piège pour les imprudents.
Un air interrogateur se peignit sur son visage quand la jeune inconnue débuta une phrase mais la laissa en suspens. La ligne parfaite des sourcils d'Elektra se fronça légèrement tandis que son nez se plissa. Le silence qui régnait dans la rue n'était pas là pour les rassurer et Elektra n'aimait pas trop cette ambiance pesante qui stagnait au dessus d'elles.
D'habitude, Elektra était une véritable pile électrique pleine de bonne humeur et super sociable, rieuse et bonne joueuse mais ici à Phoenix avec toutes ces rumeurs qui planent au dessus de la petite ville de l'Arizona et ces mystérieux meurtres inexpliqués Elektra s'est renfermée sur elle même et est devenue extrêmement méfiante.
Les habitants de la ville n'aiment pas les étrangers ? Et bien elle fonctionne un peu de la même façon mais à l'inverse vu qu'elle c'est des habitants qu'elle se méfie.
Ici les gens s'épient aux fenêtres ou se jetent des regards assassins, Elektra a toujours eu du mal à supporter ce genre de comportement et c'est avec gros efforts qu'elle se retint de leur balancer leurs quatre vérités en pleine face surtout qu'elle risquerait de se retrouver derrière les barreaux avec tous ces policiers sur les nerfs.


"Un Article...Encore une journaliste..."


Elektra laissa échapper un petit soupir las, ce n'était pas la première journaliste qui venait l'interpeller et à force cela devenait assez lassant.

"Je ne suis pas d'ici et je ne sais rien sur ces affaires alors vous pourrez dire à vos collègues qu'ils arrêtent d'harceler les étrangers et qu'ils se concentrent plutôt sur les habitants de cette ville qui ont de mon point de vue des comportements plus que bizarre."

Les yeux d'Elektra prirent une texture métallique ce qui renforçait cet éclat étrange et mystérieux qui brillait dans ses yeux.
La jeune femme devant elle avait l'air innocente et fragile mais Elektra préférait ne pas vendre la peau de l'our avant de l'avoir tuer. Les rudiments de la rue lui ont beaucoup appris elle sait comment se défendre et a apprit à se méfier des autres surtout quand ces derniers la regardent bizarrement ou la suspectent...

_________________
.:: Je ne suis pas celle que vous croyez... Je suis bien pire ! ::.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenix.frbb.net
Purdrey
Invité



MessageSujet: Re: Dans une rue ((Pv : Elektra))   Ven 13 Avr - 23:08


La jeune fille toujours face à la blondinette aux allures parfaites parvint avec peine à entendre la première réplique de la femme. En l'entendant, elle ne put que renforcer son sourire inocent alors que cette dernière semblait soupirer. Purdrey, qui venait à peine d'arriver, n'avait pas la moindre idée de la cause de cette lassitude car contrairement à Elektra, 'Drey n'avait pas encore fait la connaissance du moindre journaliste d'ailleurs elle se demandait ce qu'ils venaient à faire car en général, ce sont les premiers à arriver quand ils s'agient d'histoires étranges ou paranormales dans l'espoir d'avoir le moindre scoop. Puis elle entendit la femme râlait à propos d'harcellement d'étrangers, comme si Purdrey y était pour quelque chose et que c'était de sa faute peut-être ?! Ainsi s'emportant assez facilement et se prenant au jeu de la journaliste, elle ne put s'empêcher de répliquer sarcastiquement :


'Vous n'avez qu'à marquer Etranger sur votre front, ça permettra qu'on ne vous confonde pas avec eux ! Parce que contrairement à ce que vous semblez croire, tout le monde n'est pas devin !'

Et c'est elle qui disait ça... --' Ainsi se prenant au jeu de journaliste enfin si elle avait prit la mouche c'était surtout parce que même la vrai Purdrey avait tendance à s'énerver assez vite et pour parfois un rien. D'ailleurs en revenant aux dires de la demoiselle, on comprenait qu'elle insinuait implicitement que la femme à laquelle elle répliquait avait le même comportement bizarre que les autres passants et habitants de cette ville. C'est alors qu'en s'énervant quelque peu, elle ne fit pas tout de suite à la couleur qu'avait prit les yeux de la femme en face d'elle. Ce ne fut qu'après qu'elle s'en rendit compte légèrement suprise. Aussitôt son visage expressif prit donc une expression étonnée alors qu'elle regardait la nouvelle couleur des yeux de la femme. Elle ne réagit pas tout de suite. Elle n'avait jamais vu un tel phénomêne ! Enfin.. A part les créatures du Mal mais si la femme en avait fait partit, elle l'aurait su, elle l'aurait sentit, non ?

'Purdrey Tanner, alors à qui ai-je l'honneur ? Si ce n'est pas à une habitante des lieux.'

Derrière ces dires, Purdrey avait une idée. Pouvoir serer la main de la blondinette en lui disant 'Enchantée' afin de pouvoir en savoir d'avantage au sujet de cette femme afin de vérifier que ce n'était pas une mauvaise créature car les yeux de la femme l'intriguait toujours. Revenons en aux expressions du visage de la demoiselle qui après être passait par l'étonement reprit un air 'normal' pour Purdrey c'est à dire, un leger sourire de bonne humeur. Et oui... Miss Tanner avait de grandes tendances à changer d'humeur comme de chemises mais surtout pour un rien. D'ailleurs cette dernière appelait ça 'La Malediction des Fées'. En effet, ces petites bestioles existent bien que certaines soient plus ou moins mauvaises de natures, elles vivent souvent dans les forêts profondes mais revenons en à cette 'malediction'. Les fées sont trop petites pour pouvoir ressentir plusieurs sentiments à la fois ce qui expliquent leur lunatisme constant, c'est donc ainsi que Purdrey se voit, comme une fée bien qu'elle soit loin d'être petite du haut de son metre 70.
Revenir en haut Aller en bas
Elektra Summers
| Toxic Hunter ~ Absolut Poison |
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1204
Age : 27
Age / Love : 20 ans / ...
Phrase Perso : Quand je suis gentille je suis très gentille mais quand je suis vilaine je suis encore meilleure...
Groupe : Hunters
Date d'inscription : 07/04/2007

Hidden Personality
Amis / Ennemis: Faith Cooper / Les Êtres du Mal
Dangerosité:
100/100  (100/100)
Secret ?: Un mal sommeille en elle et lorsqu'il se réveille elle devint une véritable garce mais aussi une terrible démone

MessageSujet: Re: Dans une rue ((Pv : Elektra))   Ven 13 Avr - 23:50

Les yeux d’Elektra ne quittaient pas la jeune femme en face d’elle, la tension était palpable et la belle blonde se méfiait de plus en plus de la personne située en face d’elle. Elle ne savait pas pourquoi et si c’était bien ou mal mais elle sentait quelque chose envers cette jeune inconnue et avait l’impression qu’elle n’était pas si innocente et pure que ça…
Si Elektra avait répondu avec agacement à la demande de la soi disant journaliste c’était parce qu’elle savait pertinemment qu’ici tout le monde se connaissait et remarquait bien vite les étrangers. C’est ce petit détail qui fit tilter la jeune femme, ses sourcils se froncèrent encore plus tandis qu’elle amorçait un pas en arrière se mettant de plus en plus sur ses gardes. Une de ses mains se glissa machinalement derrière elle où elle dissimulait un couteau qu’elle gardait toujours sur elle depuis quelques temps, on ne sait jamais, après avoir fait des recherches Elektra avait appris que des esprits malfaisants prenait l’aspect d’humain innocent pour mieux tendre leur piège.


« Vous mentez…Vous n’êtes pas une journaliste… »

Elektra se redressa totalement sur ses jambes prenant un peu plus d’aplomb, la frayeur n’existait pas dans ses yeux, c’était plutôt une lueur de détermination qui brillait dans ses yeux inlassablement. Elektra n’avait pas fait attention à ses yeux qui avaient changé de couleur, c’était toujours comme cela dès qu’elle changeait d’humeur ses yeux faisaient de même et s’éclaircissaient ou s’assombrissaient, elle ne pouvait expliquer ce phénomène étrange, c’était comme cela et pas autrement. Sur la défensive, Elektra contracta tous ses muscles sous l’effet de la pression, elle était aussi tendue que la corde d’un arc et pouvait dégainer à tout moment que ce soit avec une arme ou avec sa langue acérée. Les yeux aciers de la jeune fille brillaient de plus en plus sans qu’elle n’y prenne garde, elle ressentait une drôle de sensation vers son ventre et se sentait bizarre…

« Elektra Summers…Qui êtes vous exactement si vous n’êtes pas journaliste ? Pas la peine de me dire que cela ne me regarde pas, vous m’avez menti la moindre des choses c’est d’au moins essayer de vous justifier »

Elektra était peut-être blonde niveau couleur de cheveux mais ce n’était pas pour autant une écervelée avec rien dans la tête, il ne fallait pas longtemps la prendre pour une poire car elle trouvait toujours le moyen de savoir la vérité.
Elektra gardait un espace raisonnable entre elle et cette étrange fille, elle préférait prendre ses précautions pour ne pas finir comme cette fille éventrée sur son lit ou cet homme décapité avec sa tête dans une friteuse… De plus l’attitude étrange de Prudrey n’arrangeait rien à sa méfiance…

_________________
.:: Je ne suis pas celle que vous croyez... Je suis bien pire ! ::.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenix.frbb.net
Purdrey
Invité



MessageSujet: Re: Dans une rue ((Pv : Elektra))   Sam 14 Avr - 10:34


La jeune adolescente souriait toujours de son air inocent enfin jusqu'à ce qu'on lui dise qu'elle mentait. Aussitôt elle arqua ses sourcils fins. Mentait-elle si mal ? Elle ne voyait pas ce qui l'avait trahi... Peut-etre que la femme était elle aussi une 'voyante' et qu'elle savait le passé de Purdrey ? Non... Si ça avait été le cas, elle n'aurait pas réagit aussi mal ou plutot avec tant de méfiance. Repassant ses propres dires dans sa tete afin de retrouver ce qui n'allait pas, elle ne parvint pas à trouver le détail qui avait fait plonger sa 'couverture'. Après tout, si Purdrey était nouvelle dans cette ville, ce qui était vrai, elle ne pourrait pas savoir qui est étrangers ou non ? Ainsi quand la blondinette vint à la démasquer, elle ne répliqua rien. Pour une fois, Purdrey ne s'entêta pas dans son mensonge surtout qu'à présent, elle doutait que la personne soit un humain ainsi elle savait qu'avec une Créature du Mal, ça ne servait à rien de mentir.
C'est donc en l'entendant dire ça et en réflechissant, elle croisa les bras avec un leger sourire narquois afin d'énerver le monstre qui avait prit le corps de la prénomée Elektra Summers parce qu'à ses yeux, c'était elle l'esprit frapeur. Ainsi en l'énervant, elle parviendrait à lui faire cracher son identité de monstre. De toute façon, elle avait toujours son arme dans son sac pour se défendre. Elle pourrait toujours blesser cet esprit faute de pouvoir l'anéantir. Elle observa alors la jeune femme se redressait et les muscles de cette dernière se serraient comme si elle était sous une forme de pression. C'est à cet instant là qu'elle comprit que la femme n'était pas l'une des créatures car ces dernières n'ont pas peur encore moins d'une 'simple' adolescente. C'est ainsi qu'elle comprit la raison de la pression qu'avait la blondinette aux formes parfaites. Elle décroisa ses bras prenant un air normal avec un visage compréhensif.
La fille se présenta, évidement Purdrey n'avait pas besoin qu'elle le fasse pour le savoir car elle avait entrevu son prénom sur le journal dans sa vision mais elle fit comme si elle n'était au courant de rien. Ainsi elle lui adressa un leger sourire avant de le perdre en lui demandant qui elle était. Alors elle lacha un leger soupire avant d'aller s'asseoir un peu plus loin sur le perron d'une des maisons qui encadraient la rue. Elle baissa la tête par terre dessinant du bout de son doigts dans la terre qui créé la rue. Puis après l'avoir éffacé d'un trait à l'aide de son pied, elle finit par relever la tête vers la blondinette qui devait sans doute atteindre une réponse de sa part, c'est ainsi qu'elle lui répondit tout en passant l'une de ses mains dans ses cheveux pour mettre ces derniers en arrière.


'Si je vous le dis, vous ne me croirez jamais alors, essaye de vous faire à l'idée que je dirais toujours que je suis une journaliste...'

C'est ainsi qu'à la fin de ses dires, elle ponctua d'un leger sourire compatisen. C'était sur que si elle lui disait qui elle était, d'où elle venait et pourquoi elle était ici, la fille ne la croirait jamais et voudrait l'ammener soit à l'Asile, soit à la police, soit à l'orphelinat alors comme Purdrey n'avait pas très envie d'atterir dans l'un de ces endroits, elle se contenterait de mentir qu'on la croive ou non.

'Et si jamais ça peut vous rassurer, je ne suis pas l'un d'entre eux'.

A vrai dire, ses dires étaient assez ambigüe. De qui parlait-elle ? Bien évidement des Créatures du Mal mais Purdrey était consciente qu'aux yeux de la blondinette, elle parlait de ces assassins aux meurtres bizarres. Enfin c'est ce qu'elle songeait.
Revenir en haut Aller en bas
Elektra Summers
| Toxic Hunter ~ Absolut Poison |
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1204
Age : 27
Age / Love : 20 ans / ...
Phrase Perso : Quand je suis gentille je suis très gentille mais quand je suis vilaine je suis encore meilleure...
Groupe : Hunters
Date d'inscription : 07/04/2007

Hidden Personality
Amis / Ennemis: Faith Cooper / Les Êtres du Mal
Dangerosité:
100/100  (100/100)
Secret ?: Un mal sommeille en elle et lorsqu'il se réveille elle devint une véritable garce mais aussi une terrible démone

MessageSujet: Re: Dans une rue ((Pv : Elektra))   Sam 14 Avr - 16:16

Depuis quelques temps, Elektra sentait que quelque chose de pas rond sévissait en elle, elle n’arrivait pas à expliquer quoi ou comment elle le ressentait mais cette présence était bien là et cela la rendait très suspicieuse. Parfois elle se sentait bizarre, elle avait le ventre chaud, avait des bouffées de chaleur et se sentait planer alors qu’elle était tout à fait sobre, une fois même elle a eu comme un trou noir de plusieurs heures et quand elle s’était réveillée dans sa chambre elle ne se rappelait plus de ce qu’elle avait fait pendant cette journée…C’était assez effrayant et déroutant, Elektra se sentait intriguée mais elle n’aimait pas pour autant cette présence en elle…En ce qui concerne ses yeux, ils ont toujours changé de couleurs selon ses humeurs depuis toute petite, c’était un phénomène étrange certes mais elle n’était pas la seule dans le monde à le posséder donc ce n’était pas lié à cette présence en elle du moins c’est ce qu’elle pensait.
En revenant vers la jeune fille devant elle, Elektra n’était pas le moins du monde effrayée par elle, non elle se sentait juste intriguée son côté curieuse remontant à la surface au grand galop, de plus le mystère que Prudrey faisait planer sur elle la titiller encore plus et lui donner l’envie d’en apprendre plus sur elle mais elle préférait jouer la carte de la prudence et restait sur ses gardes car elle n’était pas totalement sure de la pureté de cette fille. Elektra a apprit depuis toute petite à ne pas se fier aux apparences des gens, dans la rue il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tuer, elle s’était fait souvent avoir voilà pourquoi à présent elle était rôdée en la matière.
Elektra avait remarqué le changement d’expression sur le visage de la jeune fille, la blondinette avait vu juste elle lui mentait complètement sur son statut sociale et n’était pas une journaliste du Signal. Quand elle la vit semblant réfléchir elle se dit qu’elle devait sans doute méditer sur son point faible et ce qui l’avait trahi. Elektra n’était pas dupe elle n’était pas à Phoenix depuis longtemps mais elle savait qu’ici tout le monde se connaissait et que les étrangers ne passaient pas inaperçus, si Prudrey avait été réellement du journal et donc de Phoenix elle aurait su qu’Elektra n’était pas d’ici. Pure déduction, Elektra n’est peut-être pas le génie de l’année mais elle n’est pas non plus bête.
Elektra la suivit du regard quand elle partit s’asseoir sur le perron d’une maison, mais à quoi jouait-elle à la fin ? Qui était-elle et pourquoi gardait-elle autant de mystère autour d’elle ? Ne pas savoir rendait la belle blonde dubitative, elle détestait ne pas savoir qui elle avait en face d’elle car cela montrait bien que la personne cachait des choses sans doute pas très florissantes et donc représentait peut-être un quelconque danger. A Phoenix cacher des choses relevait être un signe de culpabilité.


« Ici personne ne croit personne, tout le monde est suspect et tout le monde a quelque chose à cacher. Mais se taire et ne rien dire n’est pas forcément la meilleure des solutions. Ne croyez pas que je me ferais à l’idée que vous êtes une journaliste vu que vous ne l’êtes pas, ici rien n’est pareil aux autres villes, les choses ne sont pas interprétées de la même façon. Je ne vous conseille pas de continuer dans cette voie là si vous ne voulez pas que tout le monde se méfie de vous. »

Face au sourire de Prudrey, Elektra resta de marbre, elle avait beau jouer les petites filles douces et sympathiques cela ne marcher pas avec elle.

« L’un d’entre eux ? »

Les sourcils parfaitement dessinés de la blondinette se froncèrent tandis que les traits de son visage changèrent pour dessiner une mine interrogatrice. Plus le temps passé, plus Elektra n’aimant pas l’atmosphère qui régnait autour d’elle. Cette fille était trop bizarre et elle détestait ça.

_________________
.:: Je ne suis pas celle que vous croyez... Je suis bien pire ! ::.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenix.frbb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans une rue ((Pv : Elektra))   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans une rue ((Pv : Elektra))
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mort d'Elektra
» Une main dans sa culotte...
» Du vent dans mes mollets - Moussafir / Mam'zelle Roüge
» [AIDE] Ma vidéo .mp4 n'apparait pas dans l'onglet photos et vidéos
» Club de lecture dans le Nord...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix :: • Hors-Jeu • :: Corbeille-
Sauter vers: