Phoenix

Quand quelqu'un meurt dans un état de fureur intense, une malédiction naît, elle ne pardonne jamais, elle n'oublie jamais...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 << Pirouetteuh Cacahuèteuh >> [Purdrey T.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aspen Em
Invité



MessageSujet: << Pirouetteuh Cacahuèteuh >> [Purdrey T.]   Ven 13 Avr - 22:53

.: La question que Aspen se posait en ce moment était 'Qu'est-ce que je fout ici !?' Sérieusement, expliquer moi ce qu'Aspen faisait dans un cimetière au alentours de six heures du matin... Visiblement, ça n'est pas la fatigue qui la rongeait. Aspen avait un visage neutre, et semblait reposée. Aucune énorme cerne sous ces yeux, gestes déplacés, ou énervés. Tout allait bien. Aspen se levait toujours tôt lorsqu'elle était en mission, après tout une créature étrange ne dormait pas beaucoup la nuit, voir pas du tout ! Elle avait lu assez de bouquin pour le savoir, et avait passé des nuits entière a étudiés des dossiers, elle avait retenu certaine heures comme '00h03', 5h26', ou encore 6h45'... Alors, qui a dit que les monstres aussi avait besoin de repos !? Bref, Aspen marchait lentement dans le cimetière. Elle portait cette sorte de pantalon noir, à mis chemin entre le pantalon de sport, et le pantalon de ville... Avec un T-Shirt rouge. Le temps était pas trop mal, il ne faisait pas froid, enfin, froid pour Aspen c'est genre 0°C xD Donc, on va dire qu'il faisait une température au alentour de 11°C. Le temps s'était réchaufé, hier, il faisait seulement 3°C à la même heure... Et ça sentait l'étrange. Peut-être était-ce parce qu'elle marchait entre des tombes datées de 1786 pour la plupart ? Elle se demanda brièvement pourquoi cette date. Puis arrête de ce posé des questions. Cette ville était bien trop secrète pour ce prendre la tête sur des détails. Pourtant, Aspen était d'habitude très pointilleuse avec son boulot. Mais cette ville ne l'inspirait. Ces rumeurs était trop étrange pour ne pas qu'elle soit intriguée, mais elle était là dans le but d'en savoir plus, pas de tuer les méchants, ou de frissonés avec des légendes.

La Blondinette s'arrête un instant devant une tombe au nom de 'Cassidy McLee', elle était blanche comparée aux autres qui était grise, ou tout du moins sale. Elle s'accoupie, et posa sa main délicatement sur le marbre gelé. Elle sentit comme une présence sous cette pierre froide, mais ne se laissa pas impressioné. Ses yeux, toujours remplis de vide se plissèrent doucement, pour lire l'inscription gravé à la main... 'Je te rejoindrais mon ange', visiblement, cette fille avait un petit ami. Son coeur de pierre se serra lorsqu'elle vit la date de naissance, et la date de mort '1986_2007', la jeune fille avait l'âge d'Aspen lorsqu'elle était morte... A vrai dire, elle avait encore son âge, vu qu'elles étaient nées la même année. Tout ça n'était pas très réjouissant. Aspen se releva, et frotta son pantalon pour enlever la poussière. Elle continua de marcher en fredonnant une chanson idiote, mais qui l'aidait à réfléchir
:.

Ma maison est en carton... Pirrrouetteuuh, Cacahuèèteuuh

.: Elle sourit très légèrement, et s'arrêta soudainement en entendant un bruit... Qui était-ce ? Aspen toucha l'arme qui était accroché à son pantalon. Elle ne s'en servait jamais. Peut-être qu'elle avait du tirer une balle une fois, mais c'est tout. Elle détestait ce servir de son arme, et de plus, elle jugeait n'en avoir jamais besoin. 'Le surnaturel dépasse la technologie. Une simple arme peut se retourner contre vous. Une simple arme ne peut pas arêter un esprit'. C'est ce qu'elle répétait sans cesse lorsqu'on lui demandait pourquoi son arme semblait aussi neuve. Et puis, de plus elle l'avait depuis seulement deux ans, ça n'était pas beaucoup ^^ .
Aspen regarda un moment autour d'elle, cillant les environs. Guettant la moindre ombre. Elle respira un bon coup. Qu'allait-il se passer ? :.
Revenir en haut Aller en bas
Purdrey
Invité



MessageSujet: Re: << Pirouetteuh Cacahuèteuh >> [Purdrey T.]   Sam 14 Avr - 10:14

La jeune adolescente venait d'arriver un peu plus tôt dans la journée ou plutôt le jour d'avant puisqu'il était à présent 3heure. Et c'était donc depuis son arrivée qu'elle avait erré dans les rues de Phoenix n'ayant nul part où allait. Ainsi elle avait passé la nuit à chercher un endroit où se réfugiait car en ayant toujours vécu au Mexique, elle préfèrait les climats 'chauds' qui selon elle sont normaux. C'est donc la raison pour laquelle elle avait une veste, noire, sur son dos par dessus son débardeur et son jean. Songeant que, comme dans tous les films de fiction qu'elle avait vu, il y aurait un endroit abandonné comme une usine désafectée où elle pourrait s'abriter. C'est ainsi qu'elle prit donc un sentier de pierres qui semblait sortir de la ville. Dans le noir, elle avait son portable à la main puisque c'était la seule source de lumière qu'elle avait sous la main et encore, vous parlez d'une source de lumière. --' Même pas capable d'éclairer correctement. Enfin bref... C'est ainsi qu'elle se dirigea sans le savoir vers l'église en manquant de nombreuses fois de tomber par terre car elle ne voyait presque pas où elle marcher.
C'est ainsi qu'après un bon quart d'heure de marche rapide et de sens en alerte pour vérifier qu'aucune créature ne la suivait, elle finit par atteindre l'église. Elle entrouvrit la porte massive de bois afin de se frayer un chemin pour y entrer, c'est donc par chance que la porte fut ouverte. Aussitôt elle se retrouva dans un endroit éclairé ce qui lui fit plisser les yeux car ça l'éblouissait, ses yeux s'étant habitués aux ténèbres. C'est ainsi qu'elle se décida à dormir sur l'un des bancs de l'endroit bien qu'elle mit bien une demie-heure pour s'endormir car l'endroit n'était pas très rassurant encore moins quand les bougies vinrent à s'éteindre les unes après les autres. Mais la jeune fille parvint à faire un leger somme de quelques heures, c'est donc vers les environs 6heures, elle sortit de la petite batisse de pierre mais pas par la bonne porte. C'est ainsi qu'elle se retrouva face à l'entrée du cimetière.

Sans savoir pourquoi, ses pas la dirigèrent à l'interieur de ce dernier. Enfin ... Si il y avait bien une raison. Sa curiosité aux sujets des meurtres 'étranges' qui ne l'étaient pas tant pour elle et elle voulait en savoir plus en allant parler un peu avec ces deux morts. C'est ainsi qu'elle entra dans le cimetière zizagant entre les tombes. Elle avait oublié que si jamais elle montrait le moindre signe de Médium, tous les esprits viendraient vers elle et elle était sure qu'elle aurait pleins de tante 'marta' qui veulent dire à leur neveu que le testament est sous l'étagere de la chambre d'amis. C'est ainsi qu'elle se mit en tête de fixer un point pour éviter de laisser parraitre le fait qu'elle entendait leur conversation. Puis fermant les yeux pour s'empêcher de leur dire de se taire, elle entendit alors une voix bien plus forte que les autres. Ce n'était pas la voix de l'un d'eux, c'est alors qu'elle ouvrit les yeux tout en continuant la chanson que disait la personne mais bien sur elle ne les dit pas, elle les pensa. Ainsi, regardant autour d'elle, elle vit une silouhette un peu plus en train de se relever et de partir.
Plissant les yeux afin de mieux voir la personne, elle s'accroupit atteignant la tombe que la personne touchait puisque cette dernière était à présent assez loin pour ne pas la voir. Elle mit sa main sur la tombe que la personne avait touché pour en savoir plus sur elle et vérifier que ce n'était pas un 'Monstre'. Mais en posant sa main sur la pierre en fermant les yeux, elle ne vit que la mort de la prénomée 'Cassidy McLee' dont la vie s'était finie dans un incident de voiture. Elle rouvrit les yeux en levant la tête vers la personne ignorant encore de qui il s'agissait. Elle voullut se redresser mais c'est en le faisant qu'elle donna un coup de pied dans un cailloux sans le faire exprès. Aussitôt elle s'arrêta dans son mouvement, à moitié debout, à moitié accroupi, elle fixait la silouhette de ses yeux vert-bleu.
Revenir en haut Aller en bas
Aspen Em
Invité



MessageSujet: Re: << Pirouetteuh Cacahuèteuh >> [Purdrey T.]   Sam 14 Avr - 11:27

.: Aspen avait décidé de continuer sa marche comme si de rien n'était. 'Ne fait pas trop attention au détails', c'est ce que son patron n'avait pas cessé de repété avant qu'Aspen prennent l'avion direction Phoenix. Aspen était une pro' du détails, elle voyait tout, entendait tout, et elle avait malheureusement tendance à se perdre dans les détails, à se fier qu'à quelques détails au lieu de généraliser. Dans certainne mission ça portait ses fruits, dans d'autres moins. Mais cette fois ci, Aspen n'avait pas le droit à l'erreur, elle était la seule personne des services secrets sur cette affaire, et en plus elle était une fille, ce qui est plutôt rare on va dire... Mais lorsqu'elle entendit un bruit de cailloux à nouveau, elle ne pu s'empêcher de se retourner. Ca n'était pas un esprit, ce qui ne la rassurait pas vraiment. Habituellement, elle n'avait pas peur dans ce genre de situation, mais c'était sûrement le fait qu'elle soit dans un cimetière... Et toute sa façce habituelle était partie en fumée.
A présent elle scrutait les horizons... Rien, elle se retourna, et scruta les horizons dans l'autre sens. Elle distingua de suite une silhouette de femme malgré la nuit, et la brume qui commençait à se lever. Elle s'avança un peu, pas trop, juste pour être à porté de voix... Mais sa vue était entrecoupé d'image du jour de l'accident de sa mère, elle se revoyait se retourné pour parler à son frère, elle voyait sa mère lui dire attention, et elle entendait le bruit du 4x4 lui rentré dedans, puis après plus rien, elle ne voyait que du blanc, avec un point noir au milieu. Il ne fallait pas qu'elle se laisse abattre, même si elle n'aimait pas les cimetières, elle était en mission, elle avait le droit d'être une autre et de ne plus penser à sa mère. Elle secoua la tête, et serra les poings. En criant : :.


Hey vous !

.: La jeune fille s'avança un peu pour voir son interlocutrice. Elle la dévisagea un silence, se demandant pourquoi elle s'était arrêté à mi-chemin entre la position assise, et la position debout. Aspen replaça un mèche de ses cheveux blonds derrière son oreille. Et ne lacha pas son regard pour l'instant bleu/marron, des yeux bleus/verts de la demoiselle en face d'elle. Elle était visiblement plus jeune qu'Aspen, elle devait avoir au alentour de 17/16 ans... Peut-être 15, mais en tout casn sûrement pas 18 ! :.

Qu'est-ce que vous faite ici ? A cette heure ci ?

.: La question pouvait se retourner contre elle. Et Aspen serait obligé de mentir, elle n'allait pas sortir sa plaque gravée 'Aspen Emerson, Service Secret, >> Surnaturel'. ça n'le faisait pas... Et elle n'allait pas non plus lui sortir 'Oh rien, j'enquête sur des monstres'. C'était encore pire... Aspen dirait sûrement quelques choses du genre, 'Je viens d'arriver ici, on m'a dit qu'il se passait des choses étranges, alors j'ai voulu voir le cimetière... De nuit c'est mieux'. Si elle disait ça avec un grand sourire, on la prendrait pour une folle furieuse, c'était parfait ! :.
Revenir en haut Aller en bas
Purdrey
Invité



MessageSujet: Re: << Pirouetteuh Cacahuèteuh >> [Purdrey T.]   Sam 14 Avr - 12:00


La jeune fille continuait de camper sur ses positions espèrant ne pas se faire voir quand la fille se tourna. Elle avait remarqué de longs cheveux qui avaient volteté lorsqu'elle tourna la tête, c'est donc la raison pour laquelle Purdrey songea qu'il s'agissait d'une femme. Elle l'observa tourner la tête du mauvais côté en étant soulagée de ne pas s'être repérer. Quand la femme commença à tourner de son côté, Purdrey tenta de se racroupir un peu plus afin de ne pas se faire voir. Mais quand elle le fit, elle comprit qu'elle faisait autant de bruit que si elle marchait, alors elle s'arrêta toujours dans son mouvement. Ainsi elle essaya de se faire discrete mais ce ne fut pas totalement réussit parce que Purdrey est discrète comme une chasse d'eau... Elle vit alors la personne s'avançait vers elle, alors l'adolescente tenta de se faire petite pour être cacher par la pierre mais ce ne fut pas réussit.
C'est donc ainsi qu'elle entendit la jeune femme l'interpelait. Démasquée, elle savait que ça ne servait plus à grand chose de continuer de se cacher alors elle se redressa avant de frotter son pantalon dans l'idée de le dépousseter. Elle essaya toujours de faire comme si elle ne voyait personne d'autres dans ce lieu funestre mais surtout qu'elle n'entendait que la personne qui lui faisait. Pendant un instant, Purdrey hésita à s'exclamer 'Un Elephant rose !' tout en indiquant une direction par dessus l'épaule de la femme afin que cette dernière se retourne et que la demoiselle est le temps de fuir mais à vrai dire, elle n'avait aucune idée d'où se trouvait la sortie de cet endroit. Ainsi une fois qu'elle eut finit de frotter son pantalon, elle releva son regard vers la femme qui vint à lui parler de nouveau.


'En quoi ça vous concerne de le savoir ? Et puis, je pourrais vous inverser la question. Alors ?'

Purdrey voulait éviter d'avoir à répondre à la question de la femme. A vrai dire 'Je viens du Mexique, j'ai nul part où dormir donc je suis allée à l'Eglise', ça le faisait pas trop. D'autant plus si la femme venait à la question sur le pourquoi elle était dans cette ville, répondre 'Ben.. Je cherche la descendance des Hunter pour les aider parce que j'ai quelques dons', ça n'allait pas non plus. Ainsi elle se contenta de joueur sur la defensive. Au pire, elle mentirait. Ainsi elle tentait de gagner du temps afin d'avoir une idée de ce qu'elle pourrait dire. Ainsi elle se mit à chercher une escuse tout en attendant une réponse de la part de la femme. Elle eut alors une idée, elle se ferait passer pour la soeur de la fille près de laquelle elle se trouvait, Cassidy McLee. Ainsi elle continuait de fixer la femme sans bouger ni ciller le moindre sourcil commençant à se questionner sur sa venue à une telle heure. En général, personne ne vient dans les cimetières à 6heure du matin, encore moins avec un simple Tee Shirt quand il fait à peine 11°. Ainsi elle lança un regard intrigué à la demoiselle qui lui faisait face.
Revenir en haut Aller en bas
Aspen Em
Invité



MessageSujet: Re: << Pirouetteuh Cacahuèteuh >> [Purdrey T.]   Sam 14 Avr - 12:22

.: Aspen soupira, ses prévisions s'étaient révélée juste... Et la jeune fille en face d'elle n'avait pas répondu à sa question. Aspen se maudit intérieuremen de le pas être une de ces 'sorcières' auxquelles elle avait tenter de mettre une définition... En vain, les 'sorcières', n'était pas descriptible lorsqu'on est de simple humain, mais Aspen savait que certainnes 'sorcières' lisaient dans vos pensées. En fait, Aspen avait été prise dans la section surnaturelle, car elle n'était fixée sur la science. Elle en connaissait les limites. Car on ne peut pas vraiment dire son métier soit vraiment scientifique, c'était bien au delà. C'était derrière les portes de l'étrange, et certainnes personne refusait toujours de voir au delà de ses portes, et restaient bloqué avec leur 'Y a pas de preuve scientifique'. Et si on leur disait 'C'est normal, c'est pas de la science, il n'y pas d'explication rationelle'... Et bien, ils ne vous faisaient plus confiance, et vous prenait pour une folle tordue. Bref, la jeune femme se mordit la lèvre inférieur en pensant 'Et merde'. C'est vrai quoi !? Est ce que pour une fois quelqu'un pouvait faire que ses prévisions ne se rèvèlent pas entièrement juste !? Maintenant, elle avait une ado' l'air paumée sur les bras. Mais peut-être que cette adolescente en question n'était pas une simple adolescente. Elle avait peut-être un passé bizarre, et une raison pas scientifique d'être dans un cimetière à maintenant 6h18 du matin !
Aspen la regarda donc d'un oeil critique :.


Il parait que les âmes des morts sont toujours ici.

.: Elle désigna d'un signe de main tout le cimetière. Bien sur, elle n'avait pas répondu à sa question, et bien sur elle n'y répondrait pas. Maintenant Aspen avait prit l'option 'Diversion', peut-être qu'elle arriverait mieux à ses fins ainsi.
Mais une sonnerie retentit. Aspen l'écouta un instant avant de réaliser que c'était son téléphone. Et m*rde quoi ! Encore !? Ils ne pouvaient pas se passer d'elle plus d'un journée ou quoi ? Elle décrocha et sorti un 'Allo' plutôt froid, c'était la sonnerie de son boulot. Une sonnerie toute nase qui faisait 'biiip biip', pourtant son téléphone de fonction était un téléphone dernier cri. Bref, elle écouta son interloctuteur, répondant à ses questions : :.


(...) - Oui
(...) - Non, rien du tout
(...) - Biensur
(...) - J'essaye oui. Non, je ne les ai pas encore trouvé.
(...) - Que voulez vous ? A cette heure-ci, ils dorment tous comme des souches !
(...) - Oui, oui, je sais bien. Je les retrouve plus tard.
(...) - OUI ! Merci à vous. Au revoir. Rappelez ce soir.


.: Elle ferma brutalement son portable à clapet, et fit un petit sourire désolée à le jeune fille :.

Le travail ne dort jamais !

.: Elle haussa les épaules et repris un air sérieux. Il fallait absolument qu'elle trouve qui était la jeune fille et d'iù elle venait. Mais elle ne devait en aucun bousiller sa couverture 'Elle était Aspen. Policière de New-York aidant les autorités locale', et pas 'Aspen Ermerson, Agent secète secteur surnaturelle, des services secrets des Etat-Uni'. Aspen avait joué de nombreux rôles, tel que l'avocate, la danseuse, l'écrivaine, la photographe, la journaliste. Mais joué une simple policière était encore plus dure pour elle. Bref, elle posa son regard sur la tombe devant laquelle était les deux filles, et reporta son regard sur la blondinette en face d'elle. :.
Revenir en haut Aller en bas
Purdrey
Invité



MessageSujet: Re: << Pirouetteuh Cacahuèteuh >> [Purdrey T.]   Sam 14 Avr - 12:50


Cessant tout mouvement comme figer cherchant une explication à la venue de cette femme dans le cimetière, tout un tas de propositions vinrent à arriver dans son esprit. Peut-etre était-ce un mauvais esprit qui avait prit le corps de la femme ? Peut-être que c'était une pyschopate ? Peut-être que... Enfin bref... Inutile de tout citer surtout ses idées débiles. Ainsi alors qu'elle attendait que la jeune blondinette lui réponde après son intervention que beaucoup de gens n'auraient pas suivi d'ailleurs elle mit ses mains ou plutôt sa main mobile dans sa poche en commençant à tourner son ipod alias Poopies entre ses doigts. Si elle faisait ça, c'était plus une habitude, une sorte de tic moins remarquant mais Purdrey ne pouvait se passer de son Poopies chewi (( Elle donne un nom à tous ses objets n'adorés )) et elle l'avait toujours dans sa poche donc ce tic arrivait assez souvent. Enfin bref... Un leger silence s'installa alors qu'un ange passait sauf que cet abruti s'écrasa contre l'une des tombes quand la femme vint enfin à lui répondre enfin ! Elle fut étonnée par les dires de la femme ce qui marqua les traits fins du visage de la demoiselle que des legères cernes venaient déjà marqués violement sous ses yeux clairs. Non seulement elle ne vint pas à lui répondre ou plutôt répondre à sa question mais plutôt à lui lançait une phrase plutôt étrange mais, Purdrey ne sut dire pourquoi mais elle ne put s'empêcher de répondre :


'Et bien... Il semblerait que les rumeurs soient justes..'

'D'ailleurs vous avez un fantôme juste derrière vous', c'est ce qu'elle manqua d'ajouter mais elle parvint à se taire avant. Purdrey espera alors subitement que la femme ne poserait pas de questions au sujet de ce qu'elle venait de dire. Au pire, elle dirait la même chose qu'à chaque fois... Qu'elle est supersticieuse ou bien qu'elle a déjà fait du spiritisme dans ce lieu afin de parler à sa fausse soeur et qu'elle a eu une réponse. D'autant plus que si la femme à côté d'elle venait à dire ça c'est qu'elle y croyait aussi. Puis d'un seul coup, elle entendit une sonnerie assez... Barbante. Elle savait que ce n'était pas le sien ainsi elle lança un regard à la femme qui sortit son portable de sa poche. Purdrey se décontracta alors que la femme venait à répondre au téléphone, elle posa quelques instants son regard vers la tombe à côté d'elles tout en écoutant la conversation qu'avait la femme. Enfin quand la femme vint à fermer son portable, elle reporta son attention vers la blondinette qui vint à lui adresser la parole en lui adressant un leger sourire :

'Vous êtes policier ? Ou un truc du genre ?'

Enfin... C'est ce qu'elle avait déduit de la conversation que la femme avait eu au téléphone. C'est donc les dires du genre 'Je ne les ai pas encore trouvé' ou 'A cette heure-ci, ils dorment tous comme des souches', qui lui fit suposer ceci. Ainsi elle vint à regarder la femme dans l'attente d'une réponse un peu plus clair que celle qu'elle avait eu précédement au sujet de sa venue dans un tel lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Aspen Em
Invité



MessageSujet: Re: << Pirouetteuh Cacahuèteuh >> [Purdrey T.]   Sam 14 Avr - 13:53

.: Aspen écouta la jeune fille répondre à sa lueur philosophique du matin xD Ouais, ouais, Aspen le savait déjà que ces rumeurs étaient vraies. Elle voulait juste avoir plus de précisions. Et visiblement, c'était maintenant ou jamais. La jeune femme jeta un coup d'oeil autour d'elle. La brume commençait à être de plus en plus épaisse, on ne voyait plus à trois mètres. Le temps se rafraichissait, et de gros nuages gris couvrait le ciel mi-bleu, mi-orange de l'aube. Aspen détestait ce moment, le moment où la nuit s'en va pour laisser place à jour, c'était un moment trop brutal, et c'était pareil le soir, elle n'aimait pas voir le bleu du ciel se foncé, jusqu'à devenir noir. C'était ainsi, elle détestait ça. Bref, après avoir fait un point sur le ciel, et s'être momentanément énervée de voir cet instant. Elle regarda la jeune fille en face d'elle dans les yeux. Cillant le moindre détails, incapable de lire le moindre sentiment. Aspen était très mauvaise à ce jeu. Elle ne savait pas lire les sentiments des autres dans leurs yeux, surement car les siens étaient vides de toutes émotions. Un peu comme les yeux d'une poupée, qui ont toujours l'air neutre, et qui fait que la poupée à un air effreyant. :.

Vous savez ce qu'il se passe ici, exactement ?

.: Avec un peu de chance, elle allait cédée d'un instant à l'autre. Ca n'était qu'une question de temps. Malheureusement, Aspen était pas réputée pour sa patience, et son calme royal. Elle était sans cesse en train de s'énerver pour un rien, de râlé. Oui, Aspen n'aimait pas attendre, elle voulait tout, tout d'suite. Bien, qu'elle ne soit pas capricieuse, avec elle, il ne fallait rien promettre a moins de pouvoir réaliser la promesse dans l'instant suivant.

Elle était un peu perdue dans ses pensées lorsque la demoiselle lui demanda si elle était flic. Elle la dévisagea un instant, envisageant de mentir, puis, en fait, elle compris... Enfin, elle cru comprendre ce qui était arrivé à Purdrey ! Ca n'était qu'une supposition, mais son instinct de flic' débrouillarde échaffaudait déjà toute une histoire pour la petite blonde en face d'elle :.


Hum... Ouais, c'est ça. J'suis flic.
Et vous ? Vous vous êtes surement enfuit de chez vous... Ne pouvant plus supporter vos parents, ou vos soi-disant 'ami'. Vous venez du sud, vous aimez la chaleur, n'est-ce pas ? Et vous avez atteri ici, par hasard. Maintenant vous cherchez un endroit descent, où vivre... ou quelques choses dans le genre ?


.: Aspen haussa les épaules, comme par habitude. La jeune fille en face d'elle venait forcément du sud, car elle semblait avoir froid alors qu'Aspen était à température normale. De plus, elle portait un pull, alors qu'Aspen porait un T-shirt. L'adolescente était trop jeune pour venir faire ces études ici. Elle avait forcément fuguée. Mais Aspen n'avait pas de temps à perdre en ramenant une gamine chez elle... Surtout si elle venait de l'autre bout du pays, ou même d'un autre pays !
Elle resta donc la, à attendre une réponse, en croisant les bras sous sa poitrine, peu visible xD :.
Revenir en haut Aller en bas
Purdrey
Invité



MessageSujet: Re: << Pirouetteuh Cacahuèteuh >> [Purdrey T.]   Sam 14 Avr - 14:46


La jeune fille continuait de fixer son interlocuteur l'observant sous toutes ses coutures bien que ça ne se remarquait pas. Elle finit par daigner lacher son Ipod sortant par la même occasion les mains de ses poches alors que la femme qui lui faisait face venait à lui demander ce qu'elle savez de ce qu'il se passait à Phoenix. Elle mit quelques secondes avant de lancer une réponse. Ainsi elle commença à regarder par terre dessinant des formes pour le moins étrange sur le sol. A vrai dire, elle n'avait aucune idée de ce qu'elle dessinait, c'était simplement un amat de forme ensemble. Bien évidement, certaines personnes y auraient vu un chien, d'autres un extraterrestre ou encore une femme mais ça n'avait pas de nom à proprement dit. Ainsi elle fixa quelques instants son oeuvre cherchant à savoir la forme finale de son dessin comme quand on regarde les nuages et qu'on leur trouve des ressemblances avec des choses du quotidien mais Purdrey avait une imagination débordante et s'imagina tout un scénario avec le petit chat qu'elle voyait dessiné sur le sol. S'imaginant alors tous les aventures du chaton, elle finit par mettre fin à ses songes en rayant le 'dessin' du bout de son pied. Enfin elle finit par redresser son regard vers la femme s'apprêtant enfin à lui donner une réponse :


'Je viens juste d'arriver, la seule chose que je sais, c'est qu'il y a des rumeurs bizarres sur des meurtres paranomals..'

Bien évidement qu'elle n'allait pas dire la vérité, sinon, elle était finie, direction l'Asile directement ! Ainsi elle n'avait pas dit qu'un minimum de chose qu'elle savait enfin elle avait surtout dit ce qu'elle aurait dit si elle n'avait pas eu ses dons. Enfin... Si elle ne les avait pas eu, elle ne se retrouverait pas ici et si elle ne les avait pas eu, elle ne serait même pas née au Mexique puisque ses parents n'auraient pas eu besoin de fuir des créatures du Mal qui voulaient se venger de la trahison de son arrière arrière arrière arrière [...] arrière grand-père qui était à leur service durant l'époque où les créatures du Mal faisaient surface il y a des milliers d'années. Ainsi tout aurait été différent... Mais bon... Ce n'était pas le cas, elle était bien née au Mexique, ses parents avaient bel et bien été assassiné, elle avait bel et bien été acusé de les avoir tuer et elle avait bel et bien partit très loin de ses racines.
Enfin bref... Ainsi elle vint à répondre d'un air normal bien qu'en mettant une petite mèche derrière son oreille. Chose qu'elle faisait à chaque fois qu'elle mentait mais si la mèche de cheveux était toute petite, ce n'était pas pour rien. Elle n'avait que mentit qu'un petit peu, juste sur le fait que ce n'était pas la seule chose qu'elle savait au sujet des évènements. Puis elle se mit à lever les yeux au ciel tout en mettant ses mains dans les poches avant de son jean. Mais elle baissa son regard aussitôt car la brume laissait quand même passer la lumière du soleil vers le ciel ce qui vint à l'éblouïr quelque peu mais la réelle raison pour laquelle elle baissa son regard fut le fait que la femme vint à lui répondre. La femme approuva la reflexion de Purdrey puis vint à tenter de faire un portrait de la vie de l'adolescente. Disons qu'elle était plutôt à côté de la plaque --' Enfin... A moitié, c'est vrai qu'elle habitait un pays chaud et qu'elle s'était enfuie mais pas de chez elle... Enfin d'une certaine manière..
Néanmoins, une seconde fois, elle ne répondit pas tout de suite se contentant d'observer autour d'elle. Malgré la brume épaisse qui s'était installée, elle remarqua un robinet légèrement rouillé un peu plus loin derrière la blondinette. Ainsi elle s'avança vers l'objet frôlant le bras de la jeune femme pendant même pas 1/10ème de seconde. Dans ce lapse de temps, elle ferma les yeux brusquement voyant quelques flashs sur la vie de la femme mais pas assez pour savoir le présent de la femme, elle ne vit que quelques 'photos' vivantes qui traçait les grandes lignes de son enfance. Ainsi elle finit par rouvrir les yeux sans s'être arrêter dans sa marche finissant par atteindre le robinet. Ce dernier était cellé dans une sorte de borne en betton sur laquelle Purdrey s'asseya en finissant par répondre d'une mannière naturelle comme si elle voulait montrer à la femme qu'elle pouvait aussi deviner son passé :


'Vous habitez dans un pays bien plus au Nord que Phoenix, née avec un autre enfant. Vous étiez trois dans la famille. Ca ne fait pas longtemps que vous êtes dans la police et si vous êtes ici c'est pour aider la police de Phoenix pour elucider ces meurtres étranges.'

Elle aurait pu rajouter quelques phrases au sujet de la demoiselle mais elle préfèra se taire déjà qu'elle songeait en avoir dit trop... Surtout au sujet de ses frères et soeurs car elle n'aurait aucune excuse pour le savoir mais avec un peu de chance la femme n'y avait pas pretté attention.
Revenir en haut Aller en bas
Aspen Em
Invité



MessageSujet: Re: << Pirouetteuh Cacahuèteuh >> [Purdrey T.]   Sam 14 Avr - 16:40

.: Aspen arqua un sourcil, notant que la jeune blondinette en face d'elle n'était encore qu'une enfant. Elle la regarda dessiné, et l'entendit parler, elle mit un moment avant de faire la mise au point sur ce qu'elle venait de dire. Elle sourit intérieurement, en pensant 'Des meurtres paranormAUX', bien que le fait qu'elle dise 'paranormals' la fasse douté un instant. Si ça s'trouve c'était Aspen qui ne savait pas parler... Mais bon, on s'égare. La jeune femme essaya de donner un sens au dessin de Purdrey, mais elle n'y arrivait pas, et de plus elle le voyait à l'envers. Oh et puis après tout on s'en fichait. Aspen se souvenait avoir fait ça elle aussi, lorsqu'elle avait quelques années de moins, elle avait arrêter en entrant à l'armée. L'armée avait changer sa vie, et c'était bien plus dur que ce qu'elle aurait cru, et pas seulement dur physiquement. Elle avait claqué la porte après un an seulement, elle n'en pouvait plus de voir des capitaines hurlés des ordres à la con, et de voir des gens mourir car ils avaient levé la tête pendant un exercice où il fallait ramper sans lever la tête sous peine de se prendre une balle dans la gueule. Ce monde n'était pas fait pour Aspen, trop de violence tuait la violence, et elle détestait qu'on lui fix des règles à la con... Elle avait ensuite été à l'école de police, où elle avait rencontrer son meilleur ami, et à ce moment, elle avait retrouvé son âme d'innocente gamine du genre de la fille avec qui Aspen était en train de parler. Aspen détestait ce dire qu'elle faisait partie des 'adultes', ce qui était totalement faux, elle n'était pas une 'adulte', juste une fille, enfin, une jeune femme, a peine sortie d'un adolescence pas clair. Elle hocha donc la tête lorsque son interlocutrice parla, et se dit qu'elle ne mentait pas. Elle venait vraiment juste d'arriver, par contre peut-être qu'elle en savait plus que ce qu'elle ne le disait, mais Aspen n'insista pas pour le moment. Elle ne voulait pas effrayer la jeune fille, et puis, 'pas la peine de se prendre la tête avec les détails', peut-être que Purdrey ne conaissait rien à l'histoire de la ville... Et Aspen cherchait justement quelqu'un qui connaisse la ville par coeur, dans les moindres détails de l'histoire... Et la voila repartie avec ses détails ! Tant pis, elle voulait des détails, toujours plus de détails. C'était sa nature.

Elle resta silencieuse un instant. D'ailleurs, toute les deux restèrent silencieuse, jusqu'à temps que la blondinette brise le silence par une description on n'peut plus vraie d'Aspen. En tout cas, elle n'avait pas acquiesé lorsque Aspen lui avait fait SON portrait. Peut-être il était trop juste pour qu'elle avoue ? Ou alors il était totalement faux. Mais Aspen se fichait pas mal de la vie de la fille, et voulait savoir la vie ici, et surtout la raison de sa venue. Bref, elle la laissa la décrire, s'attardant particulièrement sur les phrases 'Née avec un autre enfant', et 'Vous étiez trois dans la famille'. C'était on n'peut plus vrai, car même si a la base ils étaient cinq, si on prenait tout les membres de la famille, Aspen n'avait plus de mère, elle était morte, et même si elle croyait dur comme fer que sa mère était toujours là, a veillé sur elle, sa soeur et son frère, elle ne pouvait pas la voir. Et dans la tête d'Aspen elle n'avait jamais eu de père. La moindre pensée à ce dernier lui donnait envie de s'ouvrir les veines et de se jeter du haut du pont de San Francisco, donc, elle évitait d'y penser. Bien, qu'elle n'aille jamais à San Fransico xD
Aspen se tourna légèrement pour suivre du regard la jeune fille à présent semblait occupé par se robinet tout pourri, qui ne servait à rien. Elle resta un moment silencieuse. Elle attendit que Purdrey relève la tête vers elle pour lui lancer un regard franc, sondant la moindre partie de ses yeux. :.


Comment tu sais tout ça ? Hein ? Comment tu sais que j'ai deux frères et soeurs ?

.: Peut-être que Purdrey était une sorte de voyante, medium, un truc dans le genre, qui avait des visions. Peut-être qu'elle était venue ici, car on l'avait découvert dans son ancienne ville. Ou bien, elle venait aider les 'criminels', bien qu'Aspen ne pensait pas que se soit des criminels, mais plutôt des monstres. Ou alors, Purdrey venait aider c'est soit-disant 'chasseurs' bizarroïdes, dont personne n'avait plus de précisions. :.

Ecoute jeune fille, ce qui se passe ici très grave. On ne peut pas laisser le massacre continuer. Et si tu es une sorte de 'chasseuses', comme on trouve soi-disant beaucoup ici, tu pourrais m'aider. Car ni 'vous', ni le secteur policier ne peut venir à bout du massacre seul. On a besoin d'aide, et vous aussi

.: Ca avait le mérite d'être très clair. Mais Aspen savait très bien que la science des flics et les dons des 'chasseurs' ajoutés, pouvait faire de grande chose. Elle attendit une quelqueconque réponse... Cillant toujours ses yeux :.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: << Pirouetteuh Cacahuèteuh >> [Purdrey T.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
<< Pirouetteuh Cacahuèteuh >> [Purdrey T.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix :: • Hors-Jeu • :: Corbeille-
Sauter vers: