Phoenix

Quand quelqu'un meurt dans un état de fureur intense, une malédiction naît, elle ne pardonne jamais, elle n'oublie jamais...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une nuit comme les autres [PV. Chelsea]

Aller en bas 
AuteurMessage
Luka Cor
Invité



MessageSujet: Une nuit comme les autres [PV. Chelsea]   Dim 15 Avr - 17:28

Ca fait environ une semaine que je suis arrivé et les habitants me regardent avec autant d’affection qu’à mon premier jour, leur bonne humeur et leurs sourires étant définitivement inexistant. Enfin, en tout cas pour moi, parce que quand un habitant entre ici il a le droit à de chaude accolades, moi j’ai juste droit à un cracha qu’on crache à mes pieds et a des regards de tueur. Sympa l’accueil ! J’adore ! Enfin bref, passe tout de même les portes du pub quelque peu malfamé et pas très agréable de Phoenix, rien que le nom ne donne pas envie d’y entrer mais je n’ai pas vraiment le choix étant donné que dans ce patelin il n’y a pas beaucoup d’endroit où je peux oublier ma triste vie me noyant dans de la vodka !


Me fais craquer les vertèbres du cou en fermant les yeux en entrant, il faut dire que je n’ai pas dormir depuis près de deux jours, j’ai un affreux mal à la tête et en plus je n’ai pas trouver ce que je voulais dans ces foutus bouquins ! Je crois que j’ai vraiment fait une erreur en venant ici, c’est vrai j’ai beau chercher encore et encore des réponses à mes questions je ne trouve absolument rien. Peut être que je n’aurais pas du écouter mon père.
Quelle idée aussi d’écouter un homme qui a à peu près 4 grammes d’alcool dans le sang ?! Pfff je me désespère tout seul, c’est affolant mais plus les jours passent et moins j’ai envie de continuer ma quête perdue d’avance. Seulement c’est la seule raison qui me tient en vie, ma seule raison de vivre étant la vengeance, c’est triste sans doute mais c’est ainsi. Oh et puis m*rde je vais quand même pas passer la soirée à m’apitoyer sur mon sort se serait trop facile et je préfère encore supporter l’odeur et le regard des gens d’ici, plutôt que de supporter les coups et les paroles de mon pauvre père devenu fou et alcoolique ! Avance dans le bar sans faire attention aux regards mauvais qui glissent sur moi, je commence à avoir l’habitude de toute façon, à quoi bon y faire attention ? Ca ne m’avancerai à rien et puis qu’ils ne m’aiment pas, je m’en fiche éperdument ! C’est pas comme si je cherchais à leur plaire, loin de là même, je ne suis pas ici pour prouver quoique ce soit mais bien pour trouver des réponses et aussi pour venger la mort de ma mère et la décadence de mon père. Point barre.

Fais résonnait mes santiags noire sur le planché du bar, vêtu d’un jean bleu troué aux genoux et usé sur les cuisses, je laisse dépasser ma chemise, noire elle aussi, de mon jean, détachant mon long manteau noir parce qu’il fait vraiment chaud à l’intérieur. Vais directement au bar, me pose sur un tabouret assez retiré, ne voulant pas subir les foudres de tels ou tels alcooliques mal embouché aujourd’hui, je n’ai pas envie de chercher les embrouilles, non vraiment pas. Pas ce soir. Je suis trop fatigué, mes yeux se ferment tout seul mais je lutte tout de même, passe une main sur mon visage et sur mes yeux, les forçant ainsi à s’ouvrir.
Entend alors le barman venir lentement vers moi, il est grand et bedonnant, il a aussi une barbe naissante, comme moi, sauf que lui ce n’est pas parce qu’il bosse toute la soirée mais juste par négligence ! Il me demande sans même me dire bonsoir ce que je veux à boire, fais mine de réfléchir pour l’énerver un peu, j’aime bien m’amuser…Bon assez jouer avec le feu, de toute façon je sais déjà ce que je veux alors à quoi bon faire durer le suspense ?!


Une bière bien fraîche s’il vous plait.

Il leva les yeux au ciel en soupirant et repartir toujours aussi lentement, faisant taper sans ménagement ses grosses bottes marron immondes contre el sol de son bar. Il prit un grand verre et le mit sous le tube de bière à la pression, puis il posa le verre plein et frais sur le comptoir. D’un geste assuré et rapide il fit glisser le verre jusqu’à moi, la rattrape d’une main et sors de la poche arrière de mon jean un billet de 10 dollars que je pose devant moi, c’est sûrement moins cher mais au moins je suis sur que comme ça il me foutra la paix !
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Daniels

avatar

Féminin
Nombre de messages : 168
Age : 29
Age / Love : 20 ans / Célibataire endurcie !!
Phrase Perso : La vérité, on cherche tous à la connaître ..
Groupe : Journaliste
Date d'inscription : 13/04/2007

Hidden Personality
Amis / Ennemis: .. / Les autorités Locales (^^)
Dangerosité:
10/100  (10/100)
Secret ?: Ses parents sont des vampires (Reapers) ..même si elle ne le sait pas encore .. Mais quand elle le saura elle les protégera malgré tout ..quitte à leur fournir ce qu'il demande ..

MessageSujet: Re: Une nuit comme les autres [PV. Chelsea]   Dim 15 Avr - 17:55

La nuit venait de tomber sur la petite ville de Phoenix, l’endroit était calme comme d’habitude, on entendait même les bruits de pas de Chelsea résonner dans la rue au fur et à mesure qu’elle avançait. Elle portait une tenue assez simple un jean moulant taille basse et bleu foncé, et une chemise noire brillante à manche courte laissant voir son tatouage qu’elle s’était fait lorsqu’elle était dans sa confrérie à la fac, une petit lapin serrant contre lui une dague ; ses longs cheveux roux très légèrement ondulés luis tombant dans le dos. Qu’est-ce qu’elle avait pu en faire des conneries là-bas, c’était les bons souvenirs car après avoir quitté l’université, Chelsea avait vite oublié ce que c’était de s’amuser, elle passait sa vie à travailler. Chaque journaliste du Signal voulait absolument faire l’article de l’année pour enfin devenir rédacteur en chef, quelque chose qui évidemment boostait Chelsea pour son article et la mort de son amie Mélissa ne la forçait que davantage à continuer sur cette route.

Les mains dans les poches elle marchait tranquillement s’arrêtant devant le Cheyenne, elle avait bien le droit à un peu de repos et puis un verre ça n’avait jamais fait de mal à qui que ce soit. C’est ainsi que Chelsea pénétra dans ce bar qu’elle aimait bien malgré les cas qu’on y trouvait, la plupart les clients étaient tous de saoulards ou des gens qui s’arrêtaient après le boulot complètement épuisé. Elle s’avança dans la pièce d’un pas traînant s’asseyant sur un tabouret à côté d’un jeune homme auquel elle ne fit pas attention sur le coup. Elle releva la tête vers le barmaid, un petit sourire aux lèvres. Il sortit un petit verre qu’il remplit de glaçons et d’un liquide verre très étrange appelé Get 27 qu’il posa en face de Chelsea avec un petit clin d’œil.


-Salut Chel’, toi tu bosses trop.

Lui dit il avant de repartir s’occuper de ses autres clients, quand on vit dans une ville comme celle-ci forcément presque tout le monde se connais ce qui expliquais qu’il connaisse son prénom. Elle hocha d’un signe de tête un mince sourire aux lèvres en buvant une gorgée de son verre, il est vrai qu’elle bossait trop mais c’était l’une des seules choses à faire dans cette ville sinon tu finissais comme les habitants à te terrer dans ton trou ayant peur de tout ce qui bouge.

Chelsea voulut attraper quelque chose dans son sac qu’elle avait posé par terre en s’asseyant et sans le vouloir en se baissant elle donna un coup de coude à son voisin. Elle releva la tête vers cette personne un peu confuse.


-Désolé ça n'était pas intentionnel.

Lui dit elle esquissant un petit sourire gêné. Elle l'observa remarquant que son visage lui était inconnu, il y avait pas mal de nouveaux en ville ce qui étonna Chelsea, avec la réputation de cette ville, il ferait mieux de ne pas venir ici. Les gens sont loin d’être accueillants dans le coin et pour cause après tout ce qu’ils ont vécus, il ne faut pas s’attendre à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Cor
Invité



MessageSujet: Re: Une nuit comme les autres [PV. Chelsea]   Dim 15 Avr - 18:23

Passe le doigt sur le tour de mon verre, le faisant glisser, n’ayant pas grand-chose à faire d’autre, mon regard se posa sur la télé située en hauteur à ma droite. Il y avait le journal télévisé, il annonçait la mort de deux adolescents, un garçon âgé de 17 ans et sa petite amie âgée de 16 ans. Apparemment tout deux avaient été retrouvé décapités dans la voiture des parents du jeune garçon, il y a de ça 2 heures. On ne connaît pas les circonstances exactes du meurtre, mais ils conseillent la plus grandes vigilances à tous les habitants de Phoenix. Encore des meurtres non élucidés et qui ne le seront sûrement jamais, mon père avait finalement peut être raison, qui sait, il y avait des tonnes d’évènement bizarre et anormales dans les parages.

C’est d’ailleurs pour ça que j’étais dans cette ville depuis près d’une semaine, plus les jours passaient et plus je me confortait dans l’idée que ce n’était que des légendes, des rumeurs. Mais cette alerte télévisée me fit penser le contraire.
Aperçois alors une jeune fille entrer dans le bar, fronce les sourcils, la détaillant un instant du regard, elle n’était pas du tout le genre de la maison. C’est vrai la plupart ici était des hommes, vieux, bedonnant et saoulards, elle n’avait pas le profil pour venir ici, moi non plus d’ailleurs mais bon. Elle devait sûrement connaître du monde, tout le monde à le droit à un verre de temps en temps, elle ne déroge pas à la règle.

La laisse s’asseoir à côté de moi et comme je l’avais prédis en voyant le patron arriver avec la boisson de la jolie rousse sans même lui demandé ce qu’elle lui voulait, connaissant apparemment son prénom, elle devait venir ici de temps en temps pour qu’il la connaisse ainsi. Bref, ça ne me regarde pas, mais elle est encore plus jolie de près sois dite en passant. Porte alors mon verre de bière à mes lèvres, lorsque celle-ci me donna un coup de coude ! En me faisant bouger, je fais également bouger mon verre, le renverse alors un peu sur ma chemise ! Grimace un instant, repose mon verre sur le comptoir et prend une serviette, éponge l’alcool qui avait éclaboussé ma chemise, puis fais un sourire quand la jeune femme s’excuse.


Ce n’est pas grave, ça arrive à tout le monde ne vous en fait pas.

Croise un instant son regard, elle avait de beaux yeux, je l’avoue, puis détourne le regard pour le reporter sur ma chemise quelques peu mouillé par la bière. Repose la serviette imbibé d’alcool et en prend une autre pour finir de m’essuyer, je n’en avais pas renversé beaucoup heureusement et puis comment en vouloir à une jolie fille qui s’excuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Daniels

avatar

Féminin
Nombre de messages : 168
Age : 29
Age / Love : 20 ans / Célibataire endurcie !!
Phrase Perso : La vérité, on cherche tous à la connaître ..
Groupe : Journaliste
Date d'inscription : 13/04/2007

Hidden Personality
Amis / Ennemis: .. / Les autorités Locales (^^)
Dangerosité:
10/100  (10/100)
Secret ?: Ses parents sont des vampires (Reapers) ..même si elle ne le sait pas encore .. Mais quand elle le saura elle les protégera malgré tout ..quitte à leur fournir ce qu'il demande ..

MessageSujet: Re: Une nuit comme les autres [PV. Chelsea]   Dim 15 Avr - 18:58

Lorsque Chelsea croisa son regard, elle se prit à penser qu’on ne faisait pas des comme ça à Phoenix ce qui était fort dommage. C’est vrai il était plutôt attirant comme jeune homme, finement musclé, le teint légèrement mâte et un regard plutôt mystérieux. Finalement il y avait du bon à avoir des nouveaux en ville ça évitait de voir les mêmes idiots tous les jours. Elle fit une petite grimace voyant que du coup à cause d’elle, il avait renversé un peu de sa bière sur lui, des fois Chelsea avait vraiment la tête ailleurs comment ne pas l’avoir, à force de vivre ici tout le monde devenait dingue même elle. Pour se faire pardonner elle se tourna vers le barmaid lui faisant signe de ramener une autre bière, chose qu’il fit en jetant un regard glacial à Luka. Elle croisa d’ailleurs son regard devenu inquiet lorsqu’il la fixa, ils se connaissaient depuis longtemps, normal puisqu’il était ami avec ses parents avant leur tragique disparition, il l’avait donc connu toute petite mais à l’époque il avait plus fière allure. Elle attrapa la bière qu’elle tendit au jeune homme.

-Tenez pour me faire pardonner. Je vous aurais volontiers essuyé mais hélas il me semble que vous vous débrouillez bien sans moi !

Dit elle esquissant à nouveau un sourire puis elle reprit une autre gorgée de sa boisson alcoolisé. En plus d’être tête en l’air, elle disait des conneries plus grosses qu’elle, avec un peu de chance il ne penserait pas à mal, quoique Chelsea en le disant pensait dans les deux sens mais elle se garda bien de le monter ce qui était à vrai dire inutile, son sourire en disant long. Encore heureux qu’il ne la connaissait pas sinon il aurait direct compris le sous entendu dans sa phrase.

Elle leva la tête pour faire comme si elle n’avait rien dit regardant à son tour la télévision en très mauvais état, c'était à se demander comment elle pouvait encore marcher. Elle tendit l'oreille pour écouter de quoi il s'agissait mais lorsqu'elle aperçut l'écran et le logo en haut à gauche elle comprit qu'il s'agissait d'un flash d'information, deux autres personnes mortes. Ca devenait la routine à Phoenix même si c’était quand même un peu déroutant, en plus elle allait devoir rentrer chez elle toute seule, elle avait toujours sa bombe lacrymogène dans son sac mais si c’était pas vraiment efficace quoique Faith avait faillit y goûter et ça avait eut l’air de l’effrayer un peu. Elle détourna le regard et reporta son attention sur le jeune homme.


-Bienvenue à Phoenix, notre chère ville ou pour survivre il faut rester terrer chez soi et craindre les étrangers.

Ce n'était pas vraiment une plaisanterie mais c'était plutôt un constat de l'ambiance qu'il se déroulait ici, c'est à dire une ambiance invivable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Cor
Invité



MessageSujet: Re: Une nuit comme les autres [PV. Chelsea]   Dim 15 Avr - 19:43

J’en profite pour la regarder lorsqu’elle se tourne vers moi, d’accord je suis ici depuis peu mais je dois dire que je n’avais pas vu de si jolies filles, je m’en serais sûrement rappelé sinon ! Un beau visage fin, des yeux chocolat tournant vers le vert émeraude, un beau sourire, des lèvres fines se retroussant pour révéler de belles dents éclatantes de blancheur^^. Quand à son corps, je n’y vois rien à redire, elle est grande, mince, possède de longues et fines jambes, ses formes sont bien proportionné et sa tenue n’est pas vulgaire mais la met tout de même en valeur. Aperçois alors son tatouage, un ange tenant une dague, je n’en connais pas la signification mais c’est en tout cas très joli. Ca va avec la demoiselle, ça s’accorde et c’est tant mieux de toute façon. Finis rapidement d’essuyer ma chemise, jette mes deux serviettes en papier trempé dans la poubelle non loin de là, juste contre le mur.

Quand je tourne la tête vers le bars j’ai la chance de croiser le regard meurtrier du patron ! Fronce les sourcils en ne comprenant pas pourquoi j’ai le droit à se regard haineux, d’accord il ne m’aime pas mais là je n’avais rien fait de mal me semble-t-il. Lors que je vis le verre de bière qu’il apporta à la jolie rouquine, je compris rapidement qu’il était du genre protecteur, ils devaient sans doute se connaître de longue date je suppose. Me rassois correctement en faisant face à la jeune femme, lui fais un sourire poli et craquant en guise de remerciement puis arque un sourcil amusé lorsque je comprends le double sens de sa phrase. Aperçois l’étincelle dans les yeux de celle-ci, ajoute alors en reportant mon attention sur la télé moi aussi…


Si j’avais su je n’aurais pas touché à ses serviettes, croyez moi. Merci pour la bière.

Mon sourire s’élargit à al fin de ma phrase, la fin ne s’accordant pas avec le début, le faisant exprès pour « brouiller » les pistes et laisser passé le sous entendu plus finement^^. Porte cette fois ci, avec plus de précaution, mon verre de bière à mes lèvres, bois un peu, puis repose le verre devant moi en me léchant les lèvres pour enlever la mousse qui s’était déposé au dessus de ma lèvre supérieure. Hausse les sourcils quand elle se tourne à nouveau vers moi, craindre les étrangers hein ? Est-ce que je fais si peur que ça ?!^^Sors mon paquet de cigarette de la poche avant de mon jean, prends une cigarette et mon zippo (briquet^^), la porte à mes lèvres, l’allume puis pose le briquet sur le paquet et fais glisser le tout sur le comptoir juste devant la jeune femme. En gros, je lui proposais une cigarette, si ‘elle en voulait une elle se servait sinon elle me rendait le paquet et je le rangeais.

Suis-je si effrayant que ça ? Je n’ai jamais tué personne de ma vie, je sais très bien me défendre donc je n’ai pas peur de sortir et puis on prend tout les jours des risques en traversant la rue par exemple alors à quoi bon vivre dans la peur et s’enfermant chez sois. Enfin, c’est ma vision des choses après tout. Avec vous peur vous ?

Tire longuement sur ma cigarette, puis après avoir aspirer et déguster les deux premières barres, recrache la fumée. Bois à nouveau une gorgée de bière, tournant la tête vers la jolie jeune femme, sa chevelure rousse encadrant parfaitement son visage ovale et fin, elle avait vraiment tout pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Daniels

avatar

Féminin
Nombre de messages : 168
Age : 29
Age / Love : 20 ans / Célibataire endurcie !!
Phrase Perso : La vérité, on cherche tous à la connaître ..
Groupe : Journaliste
Date d'inscription : 13/04/2007

Hidden Personality
Amis / Ennemis: .. / Les autorités Locales (^^)
Dangerosité:
10/100  (10/100)
Secret ?: Ses parents sont des vampires (Reapers) ..même si elle ne le sait pas encore .. Mais quand elle le saura elle les protégera malgré tout ..quitte à leur fournir ce qu'il demande ..

MessageSujet: Re: Une nuit comme les autres [PV. Chelsea]   Dim 15 Avr - 20:48

Ce genre de compliment même si était implicite faisait toujours plaisir à entendre surtout venant de la part d’un jeune homme aussi charmant. Cette fois-ci Chelsea en était sur, il y en avait pas deux des comme lui à Phoenix sinon elle s’en serait souvenu. La plupart des gars à Phoenix s’étaient soit casés, soit bien cachés, soit des malades mentaux qui décapitaient des gens, quoique ça pourrait aussi bien être des femmes. Finalement elle avait bien fait d’entrer dans ce bar, au moins en plus d’être en train de siroter un bon Get elle était en compagnie d’un jeune homme des plus attirant, en tout cas elle n’avait rien à redire de lui au niveau physique, mais au niveau mental c’était une tout autre paire de manche. Chelsea avait toujours eu beaucoup de chance pour tomber sur des malades mentaux dans ses relations amoureuses aussi rares soient elles, autant au niveau amoureux qu’amicaux d’ailleurs.

-La prochaine fois vous vous en souviendrez. Mais de rien.

Chelsea esquissa un sourire malicieux avant de prendre une cigarette dans le paquet qu'il avait déposé devant elle, cette dernière ne disait jamais non surtout pour ce genre de chose. Elle attrapa le briquet puis l'alluma, elle tira un grand coup sur sa cigarette puis souffla doucement la fumée. Elle redonna le paquet à son voisin ainsi que son briquet un sourire aux lèvres, en signe de remerciement.

Chelsea était tranquillement en train de savourer sa cigarette lorsque celui-ci l’interrompit avec sa question rhétorique, vu les sourires qu’elle lui lançait depuis tout à l’heure, il n’avait pas besoin de poser la question de savoir si il était oui ou non effrayant. Elle l’écouta cependant sans l’interrompre, elle aimait bien sa façon de s’exprimer, une des rares choses qu’elle aimait beaucoup c’était qu’on soit franc avec elle car elle ne se gênait pas pour être sincère même si ça déplaisait. Et puis en plus il parlait librement à une parfaite inconnue, il pourrait peut-être devenir journaliste qui sait ? C’est une qualité essentielle pour l’être, parler ouvertement comme il le faisait lui rappelait étrangement sa petite personne, ce qui lui valait généralement pas mal d’ennuis selon avec qui elle discutait comme les policiers par exemple.

Elle tapota sa cendre dans le cendrier qui se trouvait à côté d'elle avant d'exprimer son point de vue.


-Je vous assure, vous êtes loin d’être effrayant c’est même tout le contraire ! Si j'ai peur, et bien je n'ai aucune honte à l'avouer, oui j'ai peur, je suis même terrifiée de savoir qu'en me promenant dans la rue je pourrais me faire décapitée par un malade mais ça ne m’empêche pas de continuer à me sortir. Et puis je ne suis peut-être pas aussi musclé que vous mais je sais me servir de mes petits bras. Mais en tout cas je suis différente des autres gens de la ville, j’ai vécut des choses qui ont sûrement altéré mon jugement, le soi-disant "pour vivre mieux, vivons caché" et bien très peu pour moi. Mais ne leur en voulez pas trop, à force de vivre ici, on devient dingue mais tout le monde n'est pas aussi méfiant envers les étrangers.

Elle leva son verre vers le barmaid signe qu'elle en voudrait bien un autre. Pour une fois elle appréciait de discuter avec quelqu'un qui en plus d'être très bel homme était franc.

-La preuve, je ne vous ai pas encore sauté au cou !

Dit elle en insistant sur le mot "encore", c'est bizarre mais en disant cela Chelsea se disait que ça n'était pas l'envie qui lui manquait, elle souria de nouveau signe qu'elle avait encore faire des sous entendus dans sa phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Cor
Invité



MessageSujet: Re: Une nuit comme les autres [PV. Chelsea]   Dim 15 Avr - 21:31

Décidément cette jeune femme était pleine de répartie et de malice, ce que j’apprécie souvent chez les femmes, malheureusement peu d’entre elles en ont, ce que je trouve triste. La plupart des femmes que j’ai rencontré ici, sont sois à la limite suicidaire et anorexique, soit bien en chair, marié et assez farouche ! Attention, j’adore quand on me résiste mais de la à me courir après un sac à main pesant une tonne en criant « obsédé » parce que j’avais eu l’audace de passer sous sa fenêtre quand elle prenait sa douche, je trouve ça un peu excessif ! Mais dans cette ville tout prenait une ampleur démesuré, sauf les meurtres, je dois avouer qu’ici c’est presque devenu commun. Si un tel évènement s’était passé à New York, vous pouvez être sûr que les sirène de la police auraient résonnaient toute la nuit, sillonnant la ville, peut être est ce pour faire fuir le meurtrier ou le dissuader de recommencer. En tout cas, personne ne sort de chez sois, tout le monde a peur et puis le lendemain tout le monde fait comme si il ne s’était rien passé. Je trouve ça limite pathétique et superficiel, mais c’est les deux adjectifs qui décrivent avec exactitude New York !

Ne vous inquiétez pas pour ça, je saurais m’en rappeler en temps voulu, soyer en sûr.

Fais un clin d’œil à la suite de ma phrase, appuyant ainsi mes paroles tout en accentuant mon sous entendu, tout en regardant la magnifique jeune femme que je ne me lassais pas de regarder entre parenthèse. La laisse prendre une cigarette, l’allumer, puis reprend le tout et le fourre dans la poche avant de mon jean en gardant ma clope entre mes lèvres, tout en plissant les yeux pour éviter de me prendre la fumée dedans. C’est assez, douloureux je dois dire^^. Aspire un peu, puis reprend ma cigarette entre mes doigts tout en expirant la fumée, attrape mon verre avec ma main de libre, en bois une gorgée et garde mon verre en main tout en me tournant vers la jeune femme.

L’écoute me décrire et m’expliquer son point de vue, malgré tout je ne fais que regarder ses lèvres bouger, j’entend ce qu’elle dit mais je suis concentré sur autre chose, ça se voit sûrement mais ses lèvres m’attirent vraiment…Sort tout de même de mes pensées, faisant remonter mes yeux vers les siens, m’y plongeant carrément, faisant à présent plus attention à ce qu’elle dit tout en détaillant à présent son visage. Une peau qui paraît douce, légèrement bronzé mais pas trop, des yeux mis en valeur par un fin trait de crayon, rien de trop grossier, elle n’a pas besoin de maquillage de toute façon ! J’ai l’habitude de parler ouvertement, d’habitude je ne suis pas très sociable, mais là cette jeune femme me donne envie de parler et étant d’une nature très franche j’ai donné mon point de vue en toute franchise. A quoi ça sert de tricher ? A rien et apparemment elle est du même avis que moi vu qu’elle parler librement, en disant et en décrivant exactement ce qu’elle pense et ressent, j’aime ça chez une femme, tant mieux.

Il n’y a aucune honte à dire que l’on a peur, c’est un sentiment humain après tout, chacun a ses faiblesses et les meurtriers qui font apparemment rage ici les exploitent je pense. C’est tellement facile d’enfermer une population en instaurant un climat de peur, les malades qui perpétuent ses crimes affreux en sont conscient et doivent même s’en amuser. Heureusement que vous n’êtes pas aussi musclé, ça enlèverais quelque chose à votre charme et puis les garçons manqués je n’ai jamais trouvé ça joli personnellement ! Ne vous inquiétez pas, je ne leur en veux pas je sais très bien ce que c’est d’avoir peur et vous-même, si vous vous méfiez de moi, je ne vous en voudrais pas. Loin de là même. Et puis j’ai toujours eu du mal à en vouloir aux belles filles alors raison de plus pour ne pas vous en tenir rigueur si vous avez de la méfiance à mon égard.

Hausse les sourcils en la regardant lever son verre, je la regarde ainsi non pas pour son geste mais plutôt pour la phrase qui a suivit son geste ! En plus d’être franche, elle est directe, ou alors je me fais des idées. Seulement son sourire me laisse penser qu’elle sous entend encore quelque chose, elle est assez mystérieuse ce qui n’enlève rien à son charme au contraire. Secoue la tête en souriant plus amusé que jamais, ça faisait vraiment du bien de sortir la tête des bouquins surnaturels pour sortir boire un verre en compagnie d’une jolie fille pleine d’humour, n’ayant pas sa langue dans sa poche et qui en plus m’a l’air intelligente. Elle a vraiment tout pour elle, tout pour plaire. Non, tout pour me plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Daniels

avatar

Féminin
Nombre de messages : 168
Age : 29
Age / Love : 20 ans / Célibataire endurcie !!
Phrase Perso : La vérité, on cherche tous à la connaître ..
Groupe : Journaliste
Date d'inscription : 13/04/2007

Hidden Personality
Amis / Ennemis: .. / Les autorités Locales (^^)
Dangerosité:
10/100  (10/100)
Secret ?: Ses parents sont des vampires (Reapers) ..même si elle ne le sait pas encore .. Mais quand elle le saura elle les protégera malgré tout ..quitte à leur fournir ce qu'il demande ..

MessageSujet: Re: Une nuit comme les autres [PV. Chelsea]   Dim 15 Avr - 22:40

Chelsea agrandit son sourire au clin d’œil que le jeune homme lui fit, en plus d’être charmant il savait être charmeur, il avait tout pour lui. Comme quoi la prochaine fois elle lâcherait son bloc et son stylo pour venir se détendre ici, même si avec la chance qu’elle avait elle n’en retrouverait pas un autre comme lui, preuve qu’il fallait en profiter. Il avait tout pour lui plaire, le physique lui convenait parfaitement, c’était tout à fait son style d’homme en plus il ne venait pas d’ici encore mieux, et il possédait toutes les qualités requises qu’il lui plaisait tant. Elle jeta un petit coup d’œil à Pitt (faut bien lui trouver un nom) le Barmaid et sourit, il jetait des coup d’œil de temps à autre dans leur direction, Chelsea savait très bien à quoi il pensait : qu’elle ne connaissait pas ce type, mais qu’elle le draguait implicitement, et qu’en plus c’était un étranger. Le problème c’est que Chelsea était dur d’oreille, elle avait pour habitude de se fier à son instinct, très bien développé d’ailleurs sinon elle ne serait jamais arriver là ou elle en est aujourd’hui.

-Je vous prend au mot alors !

Répondit elle lorsque Pitt lui apporta son verre toujours aussi méfiant avec le nouveau. Cela la fit d’ailleurs sourire, il était légèrement trop protecteur sur les bords, et puis ce n’était pas un tendre, Chelsea savait bien qu’il avait un fusil de chasse caché sous le comptoir. Elle sourit à Luka un gêné qu’il le regarde de la sorte.

-Je le connais depuis très longtemps, c'est pour ça qu'il vous jette ces regards assassins sans oublier que vous êtes encore et toujours le nouveau !

Autant le dire tout de suite, mais c'est vrai que c'était chiant d'être surveillé comme ça, elle ne pouvait pas faire un pas sans être épier, c'est vrai ses parents adoptifs étaient policiers mais ça n'étaient pas une raison pour la couver comme ça, elle était assez grande pour savoir ce qu'elle faisait. Lorsque celle-ci lui exprima son point de vue, elle avait la très nette impression qu’il ne l’écoutait pas trop du moins au début. Quand il poursuivit elle acquiesça d’un signe de tête tirant de nouveau sur sa cigarette. Elle tapota de nouveau sa cendre puis sourit encore une fois, a chaque fois qu’il disait quelque chose elle souriait, il avait le don de la faire sourire, un sourire sincère, dans cette ville peu en était capable bien sur elle laissait paraître qu’elle était heureuse. Mais comment on peut être heureuse quand on a vécut dans le mensonge toute sa vie ? Et surtout dans ce genre d’endroit, ce n’est pas une ville pour s’épanouir, la seule chose qui comptait c’était son boulot, ça l’obsédait même. L’idée de trouver le meurtrier de Mélissa l’omnibulait même, mais en discutant avec lui elle en oubliait presque les petits tracas du quotidien.

-Tout le monde ici a peur mais ils font semblant en étant méchant avec tout ce qui n’est pas normal et qui n’appartient pas à leur petit monde, ils ne sont pas larges d’esprit les habitants ici. Loin de moi l'idée de penser que vous me draguez, mais j'en est bien l'impression, ou alors votre sincérité n'a aucune gêne, non pas que cela me dérange !

Dit elle écrasant sa cigarette dans le cendrier. Elle non plus ne mâchait pas ses mots, et puis mieux valait être comme elle qu’une sale hypocrite qui ne dit pas ce qu’elle pense réellement. A sa dernière réflexion elle but une autre gorgée de son Get puis répondit :

-Merci pour eux. Je vous avoue qu'il est vrai que je me méfie de vous, je n'ai jamais eu beaucoup de chance avec la gente masculine mais c'est vrai que comme les autres, j'ai toujours un doute sur les nouveaux venus.

C'est vrai elle se méfiait de lui mais plus ils discutaient et plus ses doutes s'envolèrent mais elle restait toujours sur ses gardes après tout on ne savait jamais.

-Mais je doute qu'un jeune homme aussi charmant et aussi franc puissent vouloir me décapiter surtout dans un bar aussi bondé !

Ajouta t'elle en plaisantant, son sourire toujours aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Cor
Invité



MessageSujet: Re: Une nuit comme les autres [PV. Chelsea]   Dim 15 Avr - 23:42

En voyant le sourire de la jeune femme s’agrandir je me dis que le clin d’œil et ma phrase lui avait plu, seulement c’était difficile de parler lorsqu’un homme d’une quarantaine d’années, peut être plus, vous regardez en coin depuis le début de la conversation et pas avec un regard gentil et sympa. Si il avait pu me tuer en un regard, je crois bien qu’il l’aurait fait ! Mais je ne lui en veux pas, il protège une charmante jeune femme d’un petit nouveau, avec tout les meurtres et autres évènement bizarres qui se passaient dans cette ville je ne pouvait pas l’en blâmer, bien au contraire c’est tout à son honneur de protéger quelqu’un que l’on aime. Hausse les sourcil en souriant levant mon verre lorsqu’elle m’assure qu’elle me prend au mot, elle a bien raison, je n’ai qu’une parole et je n’oublie que très rarement ce que les gens me disent. Vois alors la grosse brute revenir vers nous avec un nouveau verre pour la demoiselle, bois mon verre en regardant ailleurs, évitant ainsi le plus possible les embrouilles. Je veux bien être musclé et fort en arts martiaux, je ne pense pas venir à bout de Hulk et sa bande de copains, tous aussi sympa les uns que les autres ! En le voyant partir, re-concentre mon attention sur la jeune rousse, souris lorsqu’elle est gênée, secoue négativement la tête et dis sur un ton taquin, essayant de la détendre un peu, je ne suis pas du genre à m’amuser du mal à l’aise des autres.

Ne vous inquiétez pas pour ça, je comprend très bien sa réaction moi aussi j’aurais envie de tuer le premier beau mec venu qui s’approche de ma protégée !

Bombe le torse en prenant un air bad boy craquant, puis une fois qu’elle eut apprécié la pause, pouffe de rire en secouant la tête amusée, n’importe quoi ! Si il y a bien quelqu’un qui déteste se vanter ici, c’est bien moi, je n’ai pas que ça à faire de vanter mes qualités et puis j’ai tellement de défauts qui compensent que ça ne servirait à rien d’étaler mes pseudo qualités. Je préfère laisser les autres juger de mon caractère, de ma personnalité, je ne suis pas quelqu’un qui fait attention à ce que les autres pense de lui ! C’est vrai, si je m’arrêtais sans cesse parce que tel ou tel personne ne m’aime pas, je n’avancerai jamais et puis personne n’est aimé de tous. D’ailleurs, j’ai un caractère spécial, c’est d’ailleurs pour ça qu’avec moi ou on m’aime, ou on me déteste mais il n’y a pas de juste milieu !
Bref, revenons à nos moutons plutôt, regarde à nouveau Chelsea, fais tomber la cendre de ma cigarette dans le cendrier posé sur le comptoir juste entre elle et moi. Plisse les yeux tout en hochant la tête de temps à autre en écoutant les paroles qu’elle prononce. Son discours n’est pas faux, c’est un bon point de vue et j’adore vraiment son franc parler ! Souris lorsqu’elle me dit que je la drague, finis alors ma bière, fait gentiment et poliment signe au barman de m’amener une bière, paie les consommations de la demoiselle et moi en sortant un billet de 20 dollars que je pose sur le comptoir en attendant mon verre. Me retourne alors vers la jolie rouquine, gardant cet air craquant, mignon tout plein sur le visage qu’il m’arrive d’avoir, non pas quand je suis dragueur mais quand je suis taquin et amusé par la situation seulement.


Ma sincérité n’a pas de bornes, je suis franc et sincère, ce n’est pas mon genre de tourner autour du pot ou de mentir pour me rendre intéressant. On m’aime, c’est bien, on m’aime pas, tant pis je n’en mourrai pas me semble-t-il ! Et puis quel mal y a t-il à vanter la beauté d’une si belle femme que toi ?

Laisse le patron m’apporter mon verre en prenant l’argent qui règle toutes les consommations, ne quitte pas du regard Chelsea durant tout mon discours et même après je lui fais face, ne baissant pas le regard, ce n’est pas mon style, laissant un beau sourire se tracer sur mes lèvres finement dessinées. Remercie tout de même le patron que je gratifie d’un sourire même si lui garde sa facette du gros dur méchant et protecteur, hausse les épaules, tant pis pour lui qu’il reste comme il est si ça peut lui faire plaisir ! Tire une dernière fois sur ma cigarette en l’écoutant parler, puis l’écrase dans le cendrier en recrachant en l’air ma fumée pour éviter de l’expirer sur la jolie rousse, se serait vraiment mal poli je trouve. La regarde à nouveau puis réplique en souriant encore et toujours depuis le début de notre conversation.

Vous avez raison de vous méfiez, avec tout ses fous qui parcourent Phoenix se serait de la pure folie de faire confiance à un étranger tel que moi. Mais je vous avouerai quand même qu’il me serait difficile de cacher une hache dans mon long manteau noir tout de même ! Et puis je n’aime pas trop le sang, si ça peut un temps soit peu vous rassurez !

Prend mon petit verre de vodka et le bois cul sec, grimace légèrement en avalant le liquide alcoolisé, puis repose le verre devant moi, cette conversation prend une tournure qui me plait, ça fait du bien d’oublier un peu les soucis du quotidien, parler et rigoler, il n’y a que ça de vrai. Surtout quand c’est en compagnie d’une telle déesse !
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Daniels

avatar

Féminin
Nombre de messages : 168
Age : 29
Age / Love : 20 ans / Célibataire endurcie !!
Phrase Perso : La vérité, on cherche tous à la connaître ..
Groupe : Journaliste
Date d'inscription : 13/04/2007

Hidden Personality
Amis / Ennemis: .. / Les autorités Locales (^^)
Dangerosité:
10/100  (10/100)
Secret ?: Ses parents sont des vampires (Reapers) ..même si elle ne le sait pas encore .. Mais quand elle le saura elle les protégera malgré tout ..quitte à leur fournir ce qu'il demande ..

MessageSujet: Re: Une nuit comme les autres [PV. Chelsea]   Lun 16 Avr - 12:04

Ce qu’il venait de dire eut pour but de la faire sourire malicieusement. Sur ce point là il ressemblait à pas mal d’autres mâles de cette ville, surtout au beau mec qu’il prononça, ce qui était carrément vrai, Chelsea n’avait pas du tout honte de le penser et encore moins de le dire. Mais ça l’étonnait toujours ce genre de chose, elle ne se considérait pas forcément comme une belle fille ; elle savait bien qu’elle plaisait mais pas au point de s’en vanter, le fait qu’elle soit rousse devait sûrement y être pour quelque chose. En effet il n’y avait pas trente six mille rousse à Phoenix, du moins pas des vraies. Elle reporta son attention sur le jeune homme se disant qu’elle ne se lasserait sûrement pas de le contempler, mais cette fois-ci elle s’abstint de sourire sinon il allait finir par penser qu’elle avait des pensées malsaines en le regardant ce qui dans un sens n’était faux. Elle regarda autre part comme pour chasser ce qu’elle venait de penser de son esprit, elle observa une bande de motard dans le coin en train de boire des choppes de bière. C’était moins agréable à mater du coup elle le regarda de nouveau.

-Un beau mec ? Où ça ?

Fit elle d'un air étonnée faisant semblant de regarder dans la salle pour voir où est ce qu'il pouvait bien se trouver. D’accord elle n’avait pas honte de lui dire qu’il avait raison en disant cela mais elle aimait beaucoup jouer à ce jeu là. Lorsqu’il bomba le torse elle roula des yeux, là il ressemblait tout à fait à un bad boy même pire à un macho de première puis rigola.

Elle n'ajouta rien du tout trouvant la situation plutôt amusante. Lorsqu’il parla de nouveau, elle fut assez troublée de voir à quel point il se ressemblait beaucoup, Chelsea était pareil, elle se moquait un peu des conséquences de ces propos, la preuve, elle avait déjà fini la nuit au pote pour s’être montrer un petit peu trop sincère auprès de l’inspecteur et puis ce n’est pas de sa faute après tout elle avait un article à faire il lui fallait bien trouver des informations chose qu’on refusa de lui donner. Certes elle s’était peut-être laissée un peu trop aller mais on ne la changerait pas de toute manière.

Elle lui rendit son sourire et remit une mèche de ses longs cheveux roux qui lui tombait sur les yeux.


-J'avoue que ça ne me dérange pas le moins du monde même si personnellement je ne me trouve pas si belle que ça enfin. On va bien s'entendre alors puisque je ne mâche pas non plus mes mots autant sur le papier pour mon boulot qu'à l'oral. Après tant pis pour ceux qui n'aiment pas, on ne peut pas plaire à tout le monde hélas.

Elle fit un sourire de remerciement lorsque celui-ci paya les consommations, adorant le sourire du jeune homme à son égard sourire que ne lui rendait pas le barmaid, la routine quoi, il avait encore le temps pour qu’on arrête de le regarder de la sorte. Chelsea reporte son attention sur le jeune homme qui d’ailleurs ne la quittait pas des yeux ce qui évidemment la fit sourire, mais ce n’est pas pour autant qu’elle ne le fixa pas non plus à son tour.

Elle rigola lorsqu'il lui dit qu'elle avait raison de se méfier de lui, c'est vrai qu'il lui était difficile de cacher une hache dans son manteau, d'ailleurs très étonnant le manteau noir, il ressemblait énormément à ceux qu'on voit dans les films.


-C'est sur. Non le sang moi ça ne me fait plus rien à vrai dire.

Dit elle doucement finissant son verre, elle avait vu ses parents baigné dans leur propres sang, à six ans on était forcément marqué à vie pour ça, et puis elle avait déjà vu des scènes de crimes surtout qu'ici ce n'était pas ce qui manquait.

-Et ce beau mec il a peut-être un nom ?

Demanda t'elle préférant changer de sujet. Au passage elle lui adressa un petit clin d'oeil, elle aussi elle savait le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Cor
Invité



MessageSujet: Re: Une nuit comme les autres [PV. Chelsea]   Lun 16 Avr - 12:45

En la voyant regarder autour de nous lorsque je dis beau brun, à la suite de ses deux questions, fais mine de chercher avec elle en balayant le bar du regard. Un groupe de motard ne cessait de regarder la jolie rousse depuis tout à l’heure, apparemment mon regard ne leur plaisait pas puisque l’un deux me fit un doigt d’honneur pendant que ses potes ivres morts éclatèrent de rire. Secoue la tête amusé en leur faisant un beau sourire pour leur montrer que je m’en fichais puis murmure un vague « C’est charmant ça tiens ! » avant de reprendre mon tour d’horizon. Un peu plus loin une bande de 5 type, deux bruns plutôt costauds et tatoués, un mate de peau, cheveux noir, assez petit et trapu, un grand dadet qui n’avait pas l’air doué au jeu de carte et un dernier plus ou moins bedonnant, les rides et ses cheveux blancs témoignant de son âge quelque peu avancé selon moi. Et il ne restait plus que notre bon vieux et aimable patron qui me dardait d’un mauvais yeux, le fait que je regarde ses clients et amis de la sorte n’a sûrement pas du lui plaire ! Enfin, après avoir fait le tour, regarde à nouveau la jolie rousse en grimaçant, hausse alors les épaules et réplique en haussant les sourcils…

Disons que je parlais en général, parce qu’ici je n’en vois pas un seul !

En la voyant rouler des yeux après avoir fait mon malin, enfin j’adorais me tourner en dérision et puis j’avais besoin de rire et de penser à autre chose qu’à mon alcoolique de père et à ma défunte mère donc bon ! Et puis il n’y a pas de mal à s’envoyer des fausses fleurs de temps à autres, il est vrai que j’étais conscient de mon charme, j’en abusé même parfois mais je ne suis pas le plus beau mec que la terre est créé ! Et je ne suis pas du genre à me vanter, elle le saura en apprenant à me connaître si elle le désire, elle verra par elle-même que je ne suis pas comme ça. Finit mon petit discours par un simple sourire, la voit apparemment dans ses pensées, fronce les sourcils puis hausse finalement les épaules près à écouter sa réplique.

Souris en la voyant remettre une mèche de cheveux roux lui tombant devant ses yeux, elle avait de très beaux cheveux, je dois avouer que j’ai rarement rencontré de vraies et belles rousses. Fais de gros yeux en toussant lorsqu’elle dit qu’elle ne se trouve pas belle ! Non mais alors les femmes je vous jure ! Elle est magnifique, elle a un corps de rêve que beaucoup de femmes doivent envier, un visage fin, de jolies traits, un beau sourire éclatant, des yeux hypnotisant, des cheveux couleur feu, que demander de plus ?! Secoue la tête en me raclant la gorge, ma toux m’ayant légèrement fais mal. Ecoute la fin de sa phrase, puis fais un signe de la tête pour dire que ce n’est rien pour le verre, ça me fait plaisir. M’apprête ensuite à répondre à la jeune femme, lorsqu’une mèche de cheveux vint barrer le visage de celle-ci, souris puis avec deux doigts vient replacer la mèche rebelle derrière son oreille tout en lui répondant.

Sincèrement, je ne suis pas là pour vous envoyez des fleurs ou quoique se soit, mais je fais rarement des compliments aux filles qui sont simplement jolies et communes. Si je vous dis que vous êtes belle, ce n’est pas pour vous flattez mais c’est parce que je pense que vous l’êtes et que vous avez tout pour vous. Mais là encore, ce n’est que mon simple avis. Exacte, on ne peut pas plaire à tout le monde et c’est tant mieux je pense ! Vous faites quoi comme boulot au faite ?

Enlève ma main après lui avoir remis la mèche derrière l’oreille, finis mon verre rapidement sans pour autant la quitter des yeux, apparemment elle aussi a décidé de me regarder ainsi ce qui n’est pas pour me déplaire je l’avoue ! Hoche la tête lorsqu’elle dit que le sang ne lui fait plus rien, je ne sais pas ce qu’elle a vécut mais depuis la découverte du corps de ma mère ensanglanté à la morgue, j’ai vraiment du mal avec le sang. Secoue légèrement la tête pour enlever ce souvenir de ma tête, du coup me commande un autre verre. Relève la tête en essayant d’oublier ça, puis souris lorsqu’elle me demande comment je m’appelle, mon sourire s’agrandissant un peu plus quand elle fait à la suite un clin d’œil.

Je sais pas de qui vous parlez, mais vous pouvez toujours aller le lui demander !

Moi aussi je sais jouer, la preuve, remercie le patron et paie directement, au moins il n’a pas d’autres raisons de se méfier de moi. Bois cul sec le verre d’alcool à nouveau, ça fait du bien par où ça passe c’est moi qui vous le dit ! La regarde à nouveau tout en reposant le verre à l’envers sur le bar, puis demande en arquant un sourcil prenant une bouille craquante, avec le sourire qui va avec…

Et c’est quoi vous petit nom à vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Daniels

avatar

Féminin
Nombre de messages : 168
Age : 29
Age / Love : 20 ans / Célibataire endurcie !!
Phrase Perso : La vérité, on cherche tous à la connaître ..
Groupe : Journaliste
Date d'inscription : 13/04/2007

Hidden Personality
Amis / Ennemis: .. / Les autorités Locales (^^)
Dangerosité:
10/100  (10/100)
Secret ?: Ses parents sont des vampires (Reapers) ..même si elle ne le sait pas encore .. Mais quand elle le saura elle les protégera malgré tout ..quitte à leur fournir ce qu'il demande ..

MessageSujet: Re: Une nuit comme les autres [PV. Chelsea]   Lun 16 Avr - 20:32

Pourtant Chelsea n’était pas du même avis, elle montra un jeune homme au comptoir c’était un des serveurs, il n’était pas inconnu pour les habitants puisqu’il se trouvait être l’alibi de Joanna Miller dans le meurtre de Mélissa. En effet ils étaient censés être ensemble ce soir là, enfin du moins s’être croiser et avoir discuter ; certes il était intéressé par cette jeune fille qu’était Joanna mais ça n’empêchait pas Chelsea d’afficher un sourire ravie car il fallait bien l’avouer il était plutôt bel homme lui aussi même si elle préférait de loin notre nouveau du jour se trouvant assis à ses côtés. Et puis Chelsea aimait bien jouer après tout, le jeu était gentillet pour le moment c’était surtout de voir la réaction qu’il allait faire qui l’amusait. Mais elle ne se gêna pas pour observer le jeune homme assez grand, finement musclé juste ce qu’il faut en faite, une silhouette agréable à regarder ; un regard bleu clair assez charmant et pénétrant même, une légère barbe de trois jours sans oublier ce visage angélique laissant entrevoir une peau pâle avec de fines lèvres qu’on croquerait volontiers ; la tenue laissant cependant à désirer, il n’était pas très bien habillé ce soir. Ses cheveux gras embroussaillés ne donnait pas non plus très envie mais passés ces petits détails la contemplation devient agréable. Elle arrêta de le dévorer des yeux car si jamais il croisait son regard il risquait de perdre ses moyens et de faire tomber son plateau avec un peu de chance.

-Hum ..Vous disiez ?

Demanda t’elle, ça n’était pas une réelle question, c’était juste pour insister sur le fait que finalement il y avait un autre homme qui se débrouillait dans les parages outre que lui évidemment. Mais ils étaient vraiment différents dans le style, lui était plutôt le grand brun ténébreux, l’autre grand yeux bleus clairs un visage angélique, ils n’avaient rien à voir et puis au niveau stature son voisin se débrouillait beaucoup mieux que le serveur. Sinon outre le serveur, il est vrai qu’il n’y avait rien à se mettre sous la dent comme elle aurait dit auparavant car c’est vrai que maintenant elle ne cherche plus activement à se caser ou même une aventure d’un soir, et pour cause le boulot toujours le boulot. C’était un excuse en réalité, elle n’avait vécut que des désastres dans toutes ses relations alors il était normal qu’elle n’est pas envie de revivre ce genre de situation en se plongeant dans son boulot qui heureusement la passionne.

Chelsea haussa un sourcil quand celui-ci toussa mettant sa main sur son épaule comme si à allait l’aider, mais bon il ne fallait pas non plus qu’il s’étouffe, ça aurait été tellement dommage. C’est vrai, dire qu’elle n’était pas belle était peut-être un peu exagéré, non on devrait plutôt dire qu’elle se débrouillait plutôt bien, elle était assez grande possédait une silhouette avantageuse qu’elle ne mettait sûrement pas assez en valeur, peut-être parce que vu le coin il valait mieux éviter. Sans oublier sa rousseur, comme toutes les vraies rousses elle avait des tâches de rousseurs sur ses joues en dessous de ses yeux verts marrons, pour certains c ‘était leur nez ou bien leurs jambes, pour Chelsea il s’agissait de ça, ses quelques tâches de rousseur la faisait étrangement complexé, au moins elle n’en était pas recouverte, une chance remarque. Elle se laissa volontiers remettre sa mèche de cheveux par le jeune homme sans bouger, quoi il ne faisait rien de mal après tout. Décidément il n’avait pas sa langue dans sa poche, Chelsea n’était pas une de ses filles superficielles mais cela faisait toujours plaisir d’être complimenter surtout quand la personne en face et aussi franche. Pour le remercier elle lui fit simplement un joli sourire comme elle sait si bien les faire.


-Votre avis me convient parfaitement. C’est rare qu’on me complimente, non c’est plutôt rare qu’un charmant jeune homme me complimente d’une manière aussi sincère et c’est loin de me déplaire. Ah ! La question fatidique, et bien j’ai pensé que ça ne saurait pas trop difficile à deviner vu ma franchise et ma curiosité maladive quoique je n’ai pas encore poser beaucoup de questions, mais ici il n’y a pas grand chose à faire mais j’ai quand même réussi à me dégoter une place de choix, reporter au Signal vous avez du le voir en arrivant en ville.

Répondit elle légèrement déçue qu’il enlève sa main sans le montrer évidemment après elle allait passer pour la jeune femme en manque de présence masculine. Elle l’observa boire le fixant elle aussi du regard, remarquant au passage qu’il commandait un autre verre, lorsqu’il le finit elle afficha un sourire malicieux sur les lèvres et leva la main vers le barmaid qui s’approcha d’elle. Elle se pencha très légèrement et lui murmura quelque chose à l’oreille, il la regarda levant les yeux au ciel ce qui n’eut pour but que d’agrandir son sourire puis il se dirigea vers une porte dans le fond et sortit un instant. Elle se rassit sur son tabouret se tournant vers son voisin toujours aussi souriante. Elle rigola lorsque celui-ci fit mine de ne pas comprendre que c’était de lui qu’elle parlait quand elle demandait son prénom mais tant pis elle se prêta au jeu.

-Oh ! Mais le sien je le connais déjà, il me semble même que j’ai son numéro ..

Fit elle en insistant bien sur les derniers mots qu’elle prononça puis leva de nouveau les yeux au ciel et lui parla de nouveau :

-Plus sérieusement quand je demandais ce fameux prénom, c’était plutôt destiner au beau jeune homme se trouvant devant moi !

Comment être on ne peut plus clair cette fois-ci elle parlait de lui ; c’était même très explicite. On entendit une porte se refermer, le barmaid venait de revenir tenant une étrange bouteille verte dans les mains, il s’approcha d’eux la posant devant Chelsea en apportant au passage de petits verres. Chelsea le remercia puis sourit à son voisin.

-Chelsea Daniels pour servir. Je suppose que tu connais cette étrange bouteille verte ?Dans certains états de notre beaux pays, elle est interdite mais pas ici une chance d’ailleurs. Je vous présente l’Absinthe.

Boisson à consommer avec modération évidemment, vu la forte dose d’alcool se trouvant à l’intérieur de ce liquide d’un verre éclatant. Elle prit les deux verres et les remplit tous deux jusqu’au bord puis en tendit un à son voisin.

-C’est moi qui offre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Cor
Invité



MessageSujet: Re: Une nuit comme les autres [PV. Chelsea]   Lun 16 Avr - 23:54

Vois son regard se balader également dans la salle, lorsqu’il se posa sur un serveur hausse les sourcil, étonné, je ne l’avais pas remarqué lui ! Regarde Chelsea, fronce les sourcils en la voyant le manger littéralement du regard, ravale ma jalousie, puis glisse vers le jeune homme que je détaille de la tête au pied, tant qu’à faire. Un peu plus petit que moi, pas très musclé mais pas maigre non plus, une belle gueule d’ange, c’est sûrement son surnom d’ailleurs. De beaux yeux bleu clair, ça doit être ce qui fait son charme sûrement, une barbe de trois jours comme moi à peu près je pense, un teint quelque peu pâle, des cernes, des cheveux gras et en bataille, quand à son style passons sur ses goûts qui laisse clairement à désiré. Quoi ? De mauvaise foi ?! Moi ?! J’ai pas dis qu’il était moche, loin de là, je dis juste que ses vêtements sont plus ceux d’un adolescent égaré au siècle dernier et qu’il n’a pas du voir l’ombre d’un coiffeur, voir même d’un shampoing depuis des lustres ! C’est tout ! Oui, je sais, la jalousie est un vilain défaut mais que voulez vous, je suis comme ça ce n’est pas ma faute. Me fais craquer les vertèbres du cou ainsi que les jointures de mes mains, tout en détournant le regard du serveur, faudrait pas qu’il croit que je veuille le tuer avec mon regard plus que noir,s’ obscurcissant à vue d’œil. Passe une main sur mes joues et mon menton, grattant un peu ma petite barbe, faudra que je pense à me raser moi ! Hausse les sourcils puis les épaules, tourne ma tête vers elle feignant l’indifférence, mais bouillonnant intérieurement ! Comment cacher ses sentiments tome 1 made in Luka !

Vous marquez un point, je n’avais pas vu le serveur brun en question. Autant pour moi.

Quel est l’imbécile qui a inventé la jalousie ?! Je ne sais pas mais si c’est Dieu, sur ce coup là il a gravement merdé ! Crispe ma mâchoire en évitant de montrer mes véritables sentiments, c’est vrai je ne devrais pas être jaloux après tout je ne la connais même pas je parle avec elle depuis seulement quelques minutes et si déjà j’éprouve ça ce n’est pas bon du tout et anormal en plus de ça. En plus si c’était ce genre d’homme qui lui plaisait alors je ne conviendrais pas du tout ! J’étais l’opposé même de ce gringalet ! Je suis plus grand que lui, plus musclé ça c’est sur mes bras doivent faire la taille de ses cuisses c’est pour vous dire, je n’exagère pas, je ne vais pas à la salle de musculation pou rien. Je suis mate de peau, j’ai des yeux sombres, noir, j’ai un charme plus ténébreux alors que lui c’est plutôt un charme angélique. En gros, les deux parfaits opposés, il avait même l’air de plaire à la belle rousse, je me demande donc bien ce qu’elle peut me trouver si ce mec est son genre. Enfin, les femmes de nos jours on ne sait plus si on doit s’y fier ou pas, je ne sais même pas si elles ont été fiables un jour !

M’étouffe légèrement lorsqu’elle dit qu’elle ne se trouve pas jolie, non mais n’importe quoi je vous jure ! Si encore elle était repoussante je le lui aurais dis, ah ben oui ou on est franc, ou on l’est pas voilà tout. Regarde sa main se poser sur mon épaule, ce geste me fit doucement sourire, replace une mèche de ses cheveux roux derrière son oreille tout en lui expliquant ce que je pensais avec franchise et sincérité comme à mon habitude. Et puis elle le saurait si je mentais, elle a l’air altruiste et devine facilement ce que je peux penser, du moins je crois, je ne peux pas en être sûr à cent pour cent étant donné que je ne la connais pas tant que ça. Enlève ma main à regret, ayant terminé de remettre sa mèche de cheveux parmi les autres, si j’avais laissé ma main une seconde de plus ça aurait pu paraître suspect ou mal placé. L’écoute tout en finissant mon verre, en commande un autre, fronce les sourcils quand elle dit qu’on la complimente rarement, je ne peux pas le croire surtout en l’ayant devant les yeux. Quand elle rajoute « charmant jeune homme », elle me complimente, ça me plait bien d’ailleurs ! L’écoute jusqu’au bout et hausse les sourcils quand elle dit qu’elle est journaliste, elle pourra peut être m’aider dans mes recherches pour plus tard. Pour le moment je préfère garder une part de mystère sur ce que je fais ici. Réplique en souriant amusé après avoir finis mon second verre de vodka, décidément j’ai la descente facile ce soir !


Alors les charmants jeunes hommes ne doivent pas courir les rues ici, parce que je peux vous dire qu’une femme telle que vous, même en plein New York, dans une rue bondé à une heure de pointe, ne passerais pas inaperçu au contraire ! Parole d’un new-yorkais tombé sous le charme d’une jolie rousse native de Phoenix. Reporter hein ? J’aurais du m’en douter en effet, mais pour l’instant vous ne m’avez pas trop poser de questions donc je n’ai pu voir votre curiosité et puis je suis franc et pourtant je ne suis pas journaliste ! J’ai du passer devant en effet, mais j’avoue ne pas y avoir fait attention.

Fais un clin d’œil suivit d’un sourire charmeur, ça y est les effets de l’alcool commençaient à faire effets, je n’étais ni saoule, ni gaie, mais déjà les vapeurs d’alcool me désinhibais peu à peu. Charmant sans aucunes barrières la jolie rousse, ne me cachant pas derrière l’humour ou l’ironie, la draguant pratiquement ouvertement. Fronce les sourcils en reposant mon petit verre vide lorsqu’elle se pencha sur le comptoir pour aller glisser quelques mots à l’oreille de mon patron préféré^^ ! Il leva les yeux au ciel puis partit dans l’arrière salle en soupirant, qu’est ce qu’elle lui avait demandé d’aller chercher ?! Joue au même jeu qu’elle, en la voyant rire, laisse un large sourire s’afficher sur mes lèvres, ça faisait du bien de faire rigoler une femme. Hausse les sourcils en crispant ma mâchoire lorsqu’elle fait, à nouveau, référence à l’autre abrutit de serveur ! Vais pour commander un autre verre pour me calmer, malheureusement je me rappelle qu’il est affairé derrière le bar à faire je ne sais quoi d’ailleurs. Quand je me tourne vers Chelsea je vois qu’elle lève les yeux au ciel et dis très sincèrement et clairement que le beau jeune homme dont elle parlait c’était moi. Secoue la tête en souriant, puis relève les yeux vers elle, plongeant mes yeux sombre et mystérieux dans les siens, dis alors avec charme, mon air craquant toujours présent sur mon visage.

Luka Cortez, enchanté et ravie de te connaître en tout cas.

Je n’ai pas le temps d’en dire plus, je fus interrompus par une porte qui s’ouvre puis se referme sans douceur, entre temps lui demande à mon tour comment elle se prénomme, hoche la tête en souriant lorsqu’elle se présente. Me recule un peu quand le patron pose deux verres et une bouteille étrangement verte, fronce les sourcils en tournant la tête vers la fameuse Chelsea. Avant qu’elle dise le nom de la boisson, la reconnaît directement : de l’absinthe. J’avais bu mon premier verre il y a de ça deux ans, lors de mes 17 ans quand j’avais fait un voyage avec trois copains à moi, je n’avais bu que deux verres mais ajouté à la vodka et à la tequila je ne me souvenais même plus du reste de la soirée !

Très jolie prénom sois dite en passant, oui en effet je connais cet alcool, c’est très, très fort, j’en ai bu deux verres il y a longtemps et j’aurais aimé m’en souvenir.

La laisse nous servir, prend mon verre, je me demande vraiment comment va finir cette soirée si on commence par boire ce genre d’alcool ? J’en sais rien mais j’aviserai après, tourne sur mon tabouret, fais face à Chelsea tout sourie, tenant mon verre entre mes mains.

A la plus charmante rencontre que j’ai faite depuis mon arrivée à Phoenix !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nuit comme les autres [PV. Chelsea]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nuit comme les autres [PV. Chelsea]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un moteur de recherche pas comme les autres !
» Un enterrement pas comme les autres
» L'amour est une arme comme les autres.
» Sherlock Holmes. Un Noël pas comme les autres. Holmes/Watson. Drabble. G.
» 6 HISTOIRES DE FEES PAS COMME LES AUTRES de Christelle Chatel, Elsa Devernois, Claire Renaud et Juliette Vallery

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix :: • Hors-Jeu • :: Corbeille-
Sauter vers: